High returns, low attention, slow implementation: the policy paradoxes of India’s clean energy development

High returns, low attention, slow implementation: the policy paradoxes of India’s clean energy development / Olivier Charnoz, PhD, AFD et Ashwini Swain, University of York. Agence française de développement, July 2012, 42 p. (Working Paper n° 125)

http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/Documents-de-travail/125-document-travail-VA.pdf

L’Inde déclare mener une transition profonde vers une électricité faible en carbone, en doublant ses efforts  dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Force est de contacter, toutefois, des paradoxes dans la politique menée, aux niveaux du nombre et du rythme de mise en œuvre des mesures dans les domaines prioritaires. Cette étude analyse ces paradoxes, sur la base de nombreux entretiens, d’analyses documentaires et d’observations politiques.

India claims to be undertaking a thorough transition to lowcarbon electricity, stepping up renewable energy and energy efficiency efforts. Yet, puzzling paradoxes weigh upon this dynamic. Drawing on a range of interviews, documentary analysis and policy observations, this paper helps to shed light on this conundrum.



Citer ce billet
Danièle Revel (2012, 12 septembre). High returns, low attention, slow implementation: the policy paradoxes of India’s clean energy development. Veille énergie climat. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o9tr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search