De Durban à Doha : l’Europe doit confirmer son retour dans les négociations climatiques

De Durban à Doha : l’Europe doit confirmer son retour dans les négociations climatiques / Dominique Auverlot et Blandine Barreau. Centre d’analyse stratégique, septembre 2012, 12 p.  (Note d’analyse 279)

http://www.strategie.gouv.fr/system/files/2012-09-11-durbandoa-na279.pdf

La conférence internationale de Durban sur le changement climatique a marqué le retour d’une diplomatie européenne, qui, à Copenhague, avait été tenue à l’écart des discussions finales entre les États-Unis et la Chine. En Afrique du Sud, devant l’insistance de l’Europe, les représentants chinois, indiens et américains ont pour la première fois accepté l’idée d’un accord mondial imposant des objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre aux pays développés comme aux pays émergents…

Sommaire :

  • Le bilan de la conférence de Durban : des avancées techniques, une ébauche encore floue du prochain régime climatique mondial
  • L’évolution du jeu géopolitique reflète la difficulté de concilier les intérêts nationaux
  • Quels objectifs pour l’UE en 2012 ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search