Un instrument clé de pilotage de la politique énergétique : l’ordre de priorité des actions d’efficacité énergétique

Un instrument clé de pilotage de la politique énergétique : l’ordre de priorité des actions d’efficacité énergétique. Union française de l’électricité, 2012, 56 p.

http://www.ufe-electricite.fr/IMG/pdf/ufe_etude_1_.pdf

La première idée-clé de l’étude présentée par l’UFE à partir des données réelles issues du dépouillement des CEE [certificats d’économies d’énergie] réalisés est (…) de ne pas se limiter à une approche des potentiels « techniquement » accessibles, mais de développer une approche des potentiels économiquement accessibles, toutes énergies confondues, et de mettre en avant les investissements, privés ou publics, qu’il faut mobiliser pour atteindre tel ou tel objectif d’efficacité énergétique. Ainsi, à titre d’exemple, pour réaliser 178 TWh d’économie d’énergie dans le bâtiment, résidentiel et tertiaire, il faut investir 162 Mds€ d’ici à 2020, soit plus de 15 Mds€ par an. Pour mobiliser 89 TWh de plus, il faudrait mobiliser 365 Mds€ de plus. Or, malgré ces 527 Mds€, il manquerait encore 13 TWh pour atteindre l’objectif beaucoup trop surestimé du Grenelle dans le bâtiment.
La seconde idée-clé est d’analyser l’impact macroéconomique des choix potentiels de politique publique : emplois créés, coûts par emploi en termes de subventions(2), balance des paiements. (© UFE)

–> A ce propos :

Efficacité énergétique : les opérations les plus rentables, Actu-environnement, 17/10/2012 http://www.actu-environnement.com/ae/news/efficacite-energetique-operations-les-plus-rentables-16830.php4

L’étude de l’Union Française de l’Electricité a hiérarchisé les opérations d’amélioration de l’efficacité énergétique les plus rentables économiquement. Selon elle, les objectifs du Grenelle ne sont pas atteignables dans le contexte actuel…



Citer ce billet
Danièle Revel (2012, 18 octobre). Un instrument clé de pilotage de la politique énergétique : l’ordre de priorité des actions d’efficacité énergétique. Veille énergie climat. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o9wf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search