L’empreinte écologique et l’utilisation des sols comme indicateur environnemental

L’empreinte écologique et l’utilisation des sols comme indicateur environnemental : quel intérêt pour les politiques publiques ? / Jeroen van den Bergh, Universitat Autònoma de Barcelona & Fabio Grazi, Département de la Recherche, AFD. Agence Française de Développement, octobre 2012, 27 p.  (Document de travail n° 127)

http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/Documents-de-travail/127-document-travail.pdf

Malgré les critiques qui lui sont régulièrement adressées, le concept d’empreinte écologique exerce une certaine influence, depuis une dizaine d’années. Cet outil de comptabilité environnementale doublé d’un indicateur agrégé est employé par les scientifiques, les organisations écologiques, les médias, le grand public, et fait l’objet d’un nombre croissant d’articles dans les revues scientifiques. Pour autant, quel intérêt représente-t-il pour l’action publique ?

Les auteurs proposent de répondre à cette question en analysant le concept sous l’angle de la méthodologie des indicateurs et du bien-être. (© AFD)



Citer ce billet
Danièle Revel (2012, 19 octobre). L’empreinte écologique et l’utilisation des sols comme indicateur environnemental. Veille énergie climat. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o9wn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search