Les nouvelles régulations électriques

Les nouvelles régulations électriques / sous la dir. de Michel Lapeyre. Paris : Lavoisier-Hermès, 2012, 320 p. + 272 p. (série EGEM génie électrique) – vol. 1 : 100 € ; vol. 2 : 90.00 €

http://www.lavoisier.fr/livre/notice.asp?ouvrage=2642253

Présentation par l’éditeur (© Lavoisier) :

  • Vol. 1

Résumé : L’approvisionnement en électricité connaît en France de nombreuses et profondes transformations : le monopole de la fourniture est supprimé , le capital d’EDF est ouvert , les énergies renouvelables se développent , la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre devient une priorité , la maîtrise de la demande d’énergie doit impérativement se développer , on peut donner aux réseaux publics des fonctions supplémentaires grâce aux techniques de l’information et de la communication. Les nouvelles régulations électriques ont pour objet les multiples organismes contribuant, à des degrés divers, à déterminer ou à influencer – autrement dit à réguler – le cadre dans lequel les entreprises électriques exercent aujourd’hui leurs activités. Cet ouvrage décrit chaque régulation et en analyse les effets. Le présent tome, à caractère économique et politique, porte sur les régulations destinées à la maîtrise des prix et à la progression de la qualité.

Sommaire : Avant-propos. Chapitre 1. Concurrence, service public, régulation. Chapitre 2. Régulations européennes. Chapitre 3. Régulations nationales. Chapitre 4. La Commission de régulation de l’énergie. Chapitre 5. Les régulations locales de la distribution et de la fourniture d’électricité. Chapitre 6. Le prix de l’électricité. Chapitre 7. Marchés organisés de l’électricité. Chapitre 8. Accès régulé à l’électricité nucléaire historique : pourquoi faut-il distordre le marché ? Chapitre 9. Acheteurs réactifs sur le marché de détail. Chapitre 10. Mise en concurrence des concessions locales de distribution ou de fourniture d’électricité. Index.

  • Vol. 2

Résumé : L’approvisionnement en électricité connaît en France de nombreuses et profondes transformations : le monopole de la fourniture est supprimé , le capital d’EDF est ouvert , les énergies renouvelables se développent , la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre devient une priorité , la maîtrise de la demande d’énergie doit impérativement se développer , bientôt, les réseaux publics pourront avoir des fonctions supplémentaires grâce aux techniques de l’information et de la communication. Les nouvelles régulations électriques ont pour objet les multiples organismes contribuant, à des degrés divers, à déterminer ou à influencer – autrement dit à réguler – le cadre dans lequel les entreprises électriques exercent aujourd’hui leurs activités. Cet ouvrage décrit chaque régulation et en analyse les effets. Le présent tome, à caractère technique et juridique, porte sur les régulations s’appliquant à la production, aux réseaux et à la demande, en vue d’une meilleure efficience du système électrique et d’une protection accrue de l’environnement.

sommaire : Avant-propos. Chapitre 1. Emissions de gaz à effet de serre. Chapitre 2. La sûreté du nucléaire civil après Fukushima. Chapitre 3. Mise en concurrence des concessions hydroélectriques. Chapitre 4. Les énergies renouvelables. Chapitre 5. Réseaux intelligents : aspects scientifiques et technologiques. Chapitre 6. Réseaux intelligents et vie privée. Chapitre 7. Régulation et maîtrise de la demande d’électricité. Bibliographie. Auteurs des deux volumes. Index.

 

Présentation par © Grenoble INP :

Chacun sait que notre dépendance à l’égard de l’électricité ne fait que croître. Cette énergie (traditionnellement au cœur de l’enseignement de Grenoble-INP) est devenue vitale. On comprend donc la nécessité que, des points de vue économique, social et environnemental, l’autorité publique en régule avec le plus grand soin l’approvisionnement. En effet, sans régulation, les monopoles augmentent indûment les prix, les opérateurs ne réalisent pas les investissements indispensables à la satisfaction de l’intérêt général quand ils ne sont pas rentables pour eux, les atteintes à l’environnement se multiplient, etc. Les Editions Lavoisier-Hermès viennent de publier « Les nouvelles régulations électriques » dans sa série EGEM (génie électrique) dirigée par René Le Doeuff (professeur émérite à Polytech Nantes) et Jean-Claude Sabonnadière (IEG 63). Cet ouvrage, rédigé sous la direction de Michel Lapeyre (IRG 67), porte sur les diverses régulations, qu’elles soient nationales, supranationales ou locales. Les régulations traitées ont pour objet toutes les composantes de l’approvisionnement : production, transport, distribution et commercialisation. L’approche de l’ouvrage est ainsi globale, ce qui est bienvenu tellement les multiples activités relatives à l’approvisionnement en électricité sont intriquées et interdépendantes.

Edité en 2 volumes, le premier volume analyse les régulations destinées à la maîtrise des prix et à la progression de la qualité et le second volume analyse les régulations s’appliquant aux différentes productions, aux réseaux de transport ou de distribution, ainsi qu’à la maîtrise de la demande.

Chaque chapitre est écrit par un ou deux spécialistes reconnus du thème traité (ingénieurs, économistes, juristes).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.