Taxe carbone globale, effet taille de marché et mobilité des firmes

Taxe carbone globale, effet taille de marché et mobilité des firmes / Nelly Exbrayat, Revue économique, vol. 64, n° 2, pp. 265-278

https://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=RECO&ID_NUMPUBLIE=RECO_642&ID_ARTICLE=RECO_642_0003

Nous analysons l’impact et les déterminants d’une taxe carbone globale maximisant le bien-être social dans une économie imparfaitement intégrée composée de pays de différente taille. À l’aide d’un modèle de commerce international avec mobilité du capital, nous montrons tout d’abord que la concentration de firmes dans le pays disposant d’un avantage de taille de marché accroît les émissions totales de CO2. L’introduction d’une taxe carbone globale conduit alors à des délocalisations de firmes du grand pays vers le petit pays, de sorte que, même fixée à un taux unique, une fiscalité carbone ne serait pas neutre du point de vue de la géographie économique mondiale. Enfin, parce qu’elles conduisent à une réduction des émissions mondiales de CO2, ces relocalisations améliorent l’efficacité environnementale de la taxe carbone. (© Nelly Exbrayat)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search