En trente ans, les consommateurs ont un peu réduit leurs émissions de gaz à effet de serre

En trente ans, les consommateurs ont un peu réduit leurs émissions de gaz à effet de serre / Aurélien Poissonnier et Benoît Trinquier. Paris, INSEE, avril 2013, 4 p. (INSEE Première ; n° 1445)

http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1445/ip1445.pdf

Entre 1980 et 2010, les ménages ont réduit leurs émissions par tête de gaz à effet de serre (GES) liées à l’automobile et au logement : de 2,9 à 2,5 tonnes d’équivalent CO2 par an et par personne. Alors que leurs émissions liées au transport individuel ont légèrement progressé, cette baisse résulte d’un recul des émissions liées au logement, principalement du fait d’un report vers des combustibles moins émetteurs de GES. De fait, des changements importants ont modifié le panier des combustibles consommés : abandon du charbon, préférence pour le gaz par rapport au fioul, diésélisation du parc automobile, interdiction du super plombé et développement des biocarburants. Pour le logement, les fluctuations des émissions de GES dépendent principalement des aléas climatiques. Pour le transport individuel, elles dépendent surtout des mutations du parc automobile et plus modérément des variations du prix des carburants. (© INSEE)

Données complémentaires  (présente les données des tableaux et des graphiques de la publication, enrichies éventuellement par des données complémentaires) : http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1445/ip1445.xls


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search