Quels choix en matière d’énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l’énergie et quelle stratégie développement industriel et territorial?

Doc1Quels choix en matière d’énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l’énergie et quelle stratégie développement industriel et territorial ? Rapport du groupe de travail n°3 du Conseil national du débat sur la transition énergétique, présenté le 25 avril 2013, 43 p.

http://www.transition-energetique.gouv.fr/sites/default/files/gt_3_rapport_final_mef.pdf

  • Synthèse des recommandations du groupe de travail n° 3 :

1. Fixer des objectifs ambitieux de développement des énergies renouvelables et piloter finement les trajectoires des filières selon des critères technico-économiques solides
2. Encadrer et réguler les filières énergies renouvelables selon deux principes forts : la stabilité des cadres réglementaires et la lisibilité1 des mécanismes de soutien dans le temps
3. Faire de la transition énergétique et du développement des énergies renouvelables un levier puissant de développement industriel et de valeur ajoutée territoriale et nationale
4. Accompagner le développement des énergies renouvelables par une politique ciblée de formation des personnels, de recherche & développement, de portage à l’export et de qualification des prescripteurs
5. Accompagner la nécessaire adaptation des réseaux de distribution et de transport d’énergie pour être au rendez-vous des objectifs fixés par la transition énergétique en matière d’offre et de demande, ce qui concerne directement les énergies renouvelables
6. Faire de la fiscalité écologique un levier du développement des énergies renouvelables ;
7. Favoriser les mécanismes de promotion de l’autoconsommation lorsque cette dernière est pertinente
8. Assurer l’intégration environnementale des énergies renouvelables et des infrastructures associées dans une perspective plus globale de la transition écologique de la société

  • Sommaire :

I.Pour des objectifs ambitieux de développement des énergies renouvelables contribuant à la transition énergétique
II.Accélérer la simplification et la cohérence du cadre administratif et réglementaire des filières énergies renouvelables
III.Pour un développement industriel et territorialisé des filières EnR
V.Les réseaux, le stockage et l’accueil des énergies renouvelables
Annexe – Autres propositions non consensuelles
Liste des participants

  • –> A ce propos :

Mix énergétique : la part des réseaux de chaleur doit augmenter, Actu-environnement, 20/05/2013 http://www.actu-environnement.com/ae/news/reseaux-chaleur-energies-renouvelables-recuperation-18547.php4

En plein cœur du débat national sur la transition énergétique, de nombreux acteurs s’accordent sur l’importance des réseaux de chaleur dans le développement des énergies renouvelables. La France est bien en deçà de la moyenne européenne…

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search