Disparue entre les sables du Qatar et l’Amazonie équatorienne. La proposition Daly-Correa de gel du pétrole en terre (Initiative Yasuni-ITT)

Disparue entre les sables du Qatar et l’Amazonie équatorienne. La proposition Daly-Correa de gel du pétrole en terre (Initiative Yasuni-ITT) / Michel Damian. Grenoble : EDDEN, août 2013, 18 p. (cahier de recherche n° 6/2013)

MD_CR6-2013_Yasuni-ITT_v26-08-2013

Résumé :
Ce texte présente la proposition Daly-Correa de taxe et de compensation internationales pour un gel de l’exploitation pétrolière en Amazonie équatorienne – Initiative Yasuni-ITT -, jusqu’à son abandon par le Président de l’Equateur, Rafael Correa, le 15 août 2013. Les enjeux concernent le développement des peuples autochtones, la politique des pays exportateurs de pétrole, la gouvernance internationale, les négociations climatiques et le maintien du carbone en terre, les luttes internes pour le Buen Vivir, mais également l’économie politique de chacune de ces questions, avec tout particulièrement les positions et engagements d’économistes écologiques. Le texte suggère que la diplomatie française pourrait mettre le projet Yasuni-ITT – ainsi que la proposition Daly-Correa de taxation du pétrole exporté, et il conviendrait d’y ajouter des mesures pour le charbon – à l’agenda de la Conférence climatique qui se tiendra à Paris à la fin de l’année 2015. On peut douter que la compensation de projets de ce type devienne un jour réalité. Il faut cependant parler de cela à Paris en 2015. Pour ne pas évacuer un double défi : 1) celui du maintien d’une partie du carbone en terre et, 2) celui du ” développement ” – quelle que soit la définition que l’on en donne, sans retomber dans les naïvetés développementistes – respectueux des communautés et des populations. Les conflits et négociations contemporains – c’est aussi vrai pour le climat – se rapprochent des sociétés et des acteurs sociaux, qui en deviennent les principaux protagonistes, il est nécessaire d’intégrer ces acteurs extraétatiques, fussent-ils localisés au cœur de l’Amazonie équatorienne.

Abstract :
This article presents the Daly-Correa proposal concerning taxation and international compensations to stop oil exploitation in the Equatorial Amazon -The Yasuni-ITT Initiative- until President Rafael Correa of Equator abandoned it, last August 15. Highly sensitive issues are involved : autochthones people’s development, oil exporting countries policies, international governance, climate negotiations around keeping carbon in the subsoil and the internal fights around the Buen Vivir. Also at stake there is the political economy of all these issues, specially the positions and commitments of ecological economists. Author suggests that French diplomacy could place the Yasuni-ITT initiative in the Climate Conference agenda that will take place in Paris at end of 2015, adding to it the Daly-Correa proposition to tax exported oil and some policy measures concerning carbon. There is some scepticism around the feasibility and realism of this kind of international compensations, but it is necessary to discuss them in Paris. It is important not to abandon a double challenge : 1) keeping some quantity of carbon in the subsoil, 2) the issue of ” development ” – however defined and without adopting developmentalist naivetés – fully respectful of communities and populations. It is true also for climate that contemporary conflicts and negotiations move closer to societies and social actors who become crucial protagonists. It is necessary to incorporate those extra-state actors, even if they are buried in the core of Equatorial Amazon.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search