Le crépuscule de l’industrie solaire, idole des gouvernements

Le crépuscule de l’industrie solaire, idole des gouvernements / Sarah Guillou. Paris : OFCE, septembre 2013, 6 p. (note n° 32)

http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/notes/2013/note32.pdf

Début juillet 2013, c’est encore une entreprise de l’industrie du solaire, Conergy, qui est déclarée en faillite. La sortie de cette entreprise allemande, créée en 1998, illustre la fin d’un cycle pour l’industrie solaire. Cette faillite s’ajoute à une série de fermetures et de liquidations, tous pays confondus, qui ont ponctué la montée de la tension commerciale entre les États-Unis et l’Europe d’un côté et la Chine de l’autre au sujet des panneaux solaires. Au sommet de cette tension, en juin, la Commission européenne a décidé de menacer la Chine de droits de douanes de plus de 45 %. La guerre commerciale conclut une décennie d’engagements des gouvernements comme s’il s’agissait de sauver les deniers publics investis. Mais, elle signe surtout l’échec industriel d’une politique énergétique mondiale non coopérative…



Citer ce billet
Danièle Revel (2013, 18 septembre). Le crépuscule de l’industrie solaire, idole des gouvernements. Veille énergie climat. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oakd

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search