Amélioration de l’efficacité énergétique et environnement en Chine

Stéphane Rouhier – Amélioration de l’efficacité énergétique et environnement en Chine, Vie & sciences économiques -Numéro 2010/1 – N° 183-184, p. 83 à 107.

https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=VSE_183_0083

La dégradation actuelle de l’environnement en Chine provient en grande partie de la dépendance massive aux sources d’énergie polluantes (charbon, biomasse traditionnelle et pétrole). A présent, la Chine est le premier émetteur mondial de dioxyde de carbone, et la pollution de l’air entraîne des pertes de PIB allant de 2 à 7 % par an en fonction des études. Afin de réduire le niveau de la pollution, on peut, soit améliorer les technologies utilisées, soit réduire la part des énergies polluantes. Les technologies chinoises sont, pour l’instant, moins efficaces que celles utilisées dans les pays développés et le mix énergétique est principalement composé de sources polluantes. Ainsi, ils représentent tous deux d’importants potentiels de réduction d’émissions. Cet article s’intéresse au lien entre diversification, efficacité énergétique dans le secteur électrique et émissions par tête, et montre que les émissions sont négativement corrélées à la diversification du mix énergétique et à l’efficacité du secteur électrique. Cela place de fait ces deux solutions comme des stratégies viables pour lutter contre la pollution.



Citer ce billet
Danièle Revel (2011, 11 janvier). Amélioration de l’efficacité énergétique et environnement en Chine. Veille énergie climat. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o8nd

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search