Appel à Manifestations d’Intérêt sur les Énergies Renouvelables

Dans le cadre du programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l’État, l’ADEME et le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) ont lancé un nouvel Appel à manifestation d’intérêt (AMI) concernant les « énergies renouvelables ».

Les énergies renouvelables constituent un enjeu majeur en termes de compétitivité, d’emploi et d’environnement. En 2011, 2012 et 2013 les premieres vagues d’appels à projets portaient sur les énergies solaires, l’éolien, la géothermie, les énergies marines et le stockage de l’énergie. En 2014, l’État complète ce soutien à l’innovation par un nouvel appel à projets. Il couvre un large périmètre des énergies renouvelables ainsi que l’hybridation des sources renouvelables, tout en ciblant des applications précises :

  • quatre types d’énergies renouvelables (EnR) : le solaire photovoltaïque, le solaire thermique, l’éolien et le froid renouvelable ;
  • l’hybridation des EnR à la fois entre elles, avec les sources d’énergies traditionnelles mais également avec les moyens de stockage.

La taille minimale des projets attendus est de 3 M€ (par exception, 1,5 M€ pour les technologies solaire thermique et d’hybridation dans le bâtiment). L’AMI est ouvert jusqu’au 2 octobre 2015. Deux clôtures intermédiaires seront effectuées les 3 septembre 2014 et 3 mars 2015. Les projets peuvent être soumis pendant toute la période d’ouverture de l’appel à manifestations d’intérêt.



Citer ce billet
Danièle Revel (2014, 12 février). Appel à Manifestations d’Intérêt sur les Énergies Renouvelables. Veille énergie climat. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oaux

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search