Mauvaise nouvelle pour le climat et les peuples de l’Amazonie équatorienne : l’abandon du projet Yasuni-ITT de gel du pétrole en terre

Mauvaise nouvelle pour le climat et les peuples de l’Amazonie équatorienne : l’abandon du projet Yasuni-ITT de gel du pétrole en terre / Michel Damian. Natures Sciences Sociétés, vol. 21, n° 4, 2013, pp. 428-435.

- Lien vers l’article sur Hal-shs : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00969314
- Lien vers l’article sur le site de la revue : http://www.nss-journal.org/articles/nss/abs/2013/04/nss140010/nss140010.html

 Résumé de l’auteur :

Ce texte présente la proposition Daly-Correa de taxe et de compensation internationales pour un gel de l’exploitation pétrolière en Amazonie équatorienne – initiative Yasuni-ITT -, jusqu’à son abandon par le Président de l’Équateur, Rafael Correa, le 15 août 2013. Les enjeux sont le développement des peuples autochtones, la politique des pays exportateurs de pétrole, la gouvernance internationale, les négociations climatiques et le maintien du carbone en terre, les luttes internes pour le Buen Vivir, mais également l’économie politique de chacune de ces questions, avec tout particulièrement les positions et engagements d’économistes écologiques. Le texte suggère que la diplomatie française pourrait mettre le projet Yasuni-ITT – ainsi que la proposition Daly-Correa de taxation du pétrole exporté, et il conviendrait d’y ajouter des mesures pour le charbon – à l’agenda de la Conférence climatique qui se tiendra à Paris à la fin de l’année 2015. On peut douter que la compensation de projets de ce type devienne un jour réalité. Il faut cependant en parler à Paris en 2015, pour ne pas évacuer un double défi : 1) celui du maintien d’une partie du carbone en terre et, 2) celui du ” développement ” – quelle que soit la définition que l’on en donne, sans retomber dans les naïvetés développementistes – respectueux des communautés et des populations. Les conflits et négociations contemporains – c’est aussi vrai pour le climat – se rapprochent des sociétés et des acteurs sociaux, qui en deviennent les principaux protagonistes ; il est nécessaire d’intégrer ces acteurs extra-étatiques, fussent-ils localisés au cœur de l’Amazonie équatorienne.



Citer ce billet
Danièle Revel (2014, 8 avril). Mauvaise nouvelle pour le climat et les peuples de l’Amazonie équatorienne : l’abandon du projet Yasuni-ITT de gel du pétrole en terre. Veille énergie climat. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oayn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search