Analyse économique et simulation prospective dans la planification de la ville sobre en carbone

Analyse économique et simulation prospective dans la planification de la ville sobre en carbone : Application à Grenoble du modèle TRANUS+ /  Mathieu Saujot. Thèse Mines ParisTech, spécialité économie et finance, soutenue le 7/11/2013, Directeur de thèse : Pierre-Noël GIRAUD. Paris : Centre d’économie industrielle – CERNA, 469 p.

http://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00982385

Résumé de l’auteur :

La planification urbaine stratégique en France se voit chargée de manière croissante des questions environnementale et climatique. Mais est-elle
réellement capable d’infléchir les dynamiques d’étalement ainsi que de former un cadre efficace pour la réduction des émissions des transports ? Et que peuvent apporter l’analyse économique et la simulation prospective à la démarche de planification ? Pour y répondre nous avons replacé notre analyse de l’apport des outils économiques à la planification urbaine dans la perspective d’ensemble de réforme politique et administrative du contexte français. Cela a pris la forme d’une analyse critique de la pratique actuelle de la planification, des évolutions à l’œuvre et des conditions d’une meilleure intégration de l’analyse économique dans la démarche et les méthodes de planification. Nous avons construit et utilisé sur le cas de
Grenoble, des outils d’analyse économique permettant de traiter la question des politiques climatiques locales dans la planification, d’une manière prospective et systémique. Il s’agit de la 1ère application du modèle de simulation urbanisme-transport TRANUS en France, et de son utilisation dans le cadre d’une méthodologie économique pour produire des courbes de coût d’abattement intégrant le caractère systémique de la ville pour le secteur des transports. Le modèle et la méthodologie économique qui lui est adossée constituent ce que nous appelons l’outil TRANUS+. Nous avons également réinterrogé plusieurs points à partir du cadre de la planification urbaine : la question du choix des outils de modélisation ainsi que celle des modalités du calcul économique, la question de la vulnérabilité énergétique liée à la mobilité, celle enfin du déploiement des véhicules électriques. Cela nous permet d’avoir une vision d’ensemble des apports de la planification et des voies pour la renforcer.


Vous aimerez aussi...