Revue de presse – mercredi 30 avril 2014

• Barrages : un contrôle public sera maintenu, Les Echos, 30/04/2014 http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0203470099672-barrages-un-controle-public-sera-maintenu-667861.php

La ministre de l’Energie, et ancienne proche de Delphine Batho, a annoncé hier qu’elle s’opposait à une « mise en concurrence pure et simple » des concessions hydrauliques, et qu’elle proposait de créer des sociétés d’économie mixte (SEM), à majorité publique, pour gérer les barrages en France…

• Pays émergents: quelle sortie de crise ? / Quentin Gollier, consultant, la Tribune, 30/04/2014 http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140429trib000827434/pays-emergents-quelle-sortie-de-crise.html

Depuis le milieu de l’année dernière, la majorité des pays émergents connaissent une période de crise profonde de leurs économies. Etant donné les connections étroites entre croissance économique et stabilité politique qui existent dans ces pays, ce passage à vide continue de se traduire par un fort niveau d’agitation politique…

• Affaire Alstom : quel avenir pour l’industrie française ?, Le Monde, 30/04/2014

Alors que l’acquisition des activités«énergie» d’Alstom par l’américain General Electric (GE) devait être conclue, le conseil d’administration de l’industriel français a finalement décidé, dimanche 27 avril, de se donner quarante-huit heures de réflexion supplémentaires, après la contre offensive de l’allemand Siemens. Quel choix industriel s’impose ?…

• Concurrence sur le marché de gros de l’électricité : un long chemin à parcourir ? / BSI Economics, le cercle des Echos, 29/04/2014  http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221196684/concurrence-marche-gros-le

Depuis une trentaine d’années, l’organisation du secteur de l’électricité a connu des transformations politiques qui ont fondamentalement restructuré l’industrie : la libéralisation et la déréglementation du marché. Sous l’effet d’un ensemble de forces économiques, politiques et technologiques, cette industrie est de moins en moins contrôlée par les gouvernements…

• Véhicules électriques et hybrides : des règles de calcul du bonus inéquitables / Philippe Brendel, Président de l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise, le cercle des Echos, 29/04/2014 http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/industrie/automobile/221196626/vehicules-electriques-et-hybrides-regles-calcul-b

La question de la réduction des émissions de gaz à effet de serre est devenue un sujet de préoccupation majeur pour nos gouvernants. Poussés par la réglementation européenne et par la pression des citoyens en faveur de l’environnement, les gouvernements successifs de notre pays ont mis en place des mesures en faveur de motorisations peu émettrices de CO2


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search