L’écologie industrielle et territoriale, un levier pour mobiliser les acteurs de terrain en faveur de la transition écologique

L’écologie industrielle et territoriale, un levier pour mobiliser les acteurs de terrain en faveur de la transition écologique. Paris : Commissariat général au développement durable, juin 2014, 4 p. (Le point sur ; n° 185)

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/LPS185.pdf

Présentation (© CGDD) :

L’écologie industrielle et territoriale (EIT) recouvre les démarches collectives volontaires menées sur un territoire en vue d’économiser les ressources ou d’en améliorer la productivité. En visant à la fois le développement économique et un meilleur usage des matières ou de l’énergie, l’EIT répond aux enjeux de la transition écologique. Dans un contexte de pression croissante sur les ressources et de hausse de leur coût, l’EIT constitue ainsi un levier important de compétitivité et de réindustrialisation en privilégiant l’ancrage des activités et de l’emploi dans les territoires. Aussi, parmi les champs prioritaires des politiques publiques identifiés par la conférence environnementale des 20 et 21 septembre 2013 sur l’économie circulaire, figure la mise en place d’une stratégie nationale de l’écologie industrielle et territoriale (SNEIT). Cette stratégie sera construite sur la base des expériences déjà menées avec les acteurs de l’EIT regroupés dans le Comité d’animation territoire durable et écologie industrielle (CATEI) placé sous l’égide du Commissariat général au développement durable.



Citer ce billet
Danièle Revel (2014, 19 juin). L’écologie industrielle et territoriale, un levier pour mobiliser les acteurs de terrain en faveur de la transition écologique. Veille énergie climat. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ob41

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search