Revue de presse – lundi 23 juin 2014

• Dossier Alstom, Les Echos, 23/06/2014

  • Sauvetage d’Alstom : les tractations qui ont fait basculer l’Etat vers GE
  • Les points clefs d’un deal complexe
  • Quel visage pour le nouvel Alstom ?

• « L’Arabie Saoudite n’a pas intérêt à voir le prix du pétrole monter », la Tribune, 23/06/2014 http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/20140620trib000836170/l-arabie-saoudite-n-a-pas-interet-a-voir-le-prix-du-petrole-monter.html

Entretien avec Francis Perrin, Perrin, président de Stratégies et Politiques Énergétiques, et directeur de la rédaction de Pétrole et Gaz Arabes

• Il faut donner plus de place à la concertation et au débat public / Pierre Zemor, conseiller d’Etat honoraire, Les Echos, 23/06/2014 http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0203579074535-il-faut-donner-plus-de-place-a-la-concertation-et-au-debat-public-1015837.php

La concertation, en France, contribue peu à la décision. Le choix d’un grand investissement ou la réforme d’une politique publique cristallisent plus les points d’achoppement, qu’ils ne facilitent des compromis entre maîtres d’ouvrage ou autorités et une société civile plus ou moins organisée…

• La loi de croissance énergétique, le Figaro, 23/06/2014

La transition énergétique constitue l’une des clés du XXIe siècle. L’énergie continue à jouer un rôle vital dans les économies et les sociétés modernes, qu’il s’agisse du pouvoir d’achat des ménages, de la compétitivité des entreprises et des territoires, de la souveraineté et de la sécurité des nations. L’accès à une énergie abondante et bon marché est plus que jamais au cœur de la concurrence entre les entreprises et de la rivalité entre les nations…

• Paris School of Economics, la petite école qui monte, les Echos, 23/06/2014 http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0203584409615-paris-school-of-economics-la-petite-ecole-qui-monte-1015580.php

Un peu plus de sept ans après sa création, l’Ecole d’économie de Paris s’est fait une place dans le petit monde très concurrentiel de la recherche économique mondiale et s’est imposée comme « marque ». Elle reste toutefois une institution atypique et singulière, fortement nourrie des écoles prestigieuses qu’elle fédère…

• Les ingénieurs ont un bel avenir dans le secteur de l’énergie, le Figaro, 23/06/2014 http://www.lefigaro.fr/emploi/2014/06/23/09005-20140623ARTFIG00015-les-ingenieurs-ont-un-bel-avenir-dans-le-secteur-de-l-energie.php

(…) Les ingénieurs ne connaissent pas la crise. La France en forme 33 000 par an, mais certains experts redoutent une pénurie tant leurs compétences sont recherchées par les entreprises. Le secteur de l’énergie est un bon exemple alors que le nucléaire connait un regain d’activité. Ses besoins en recrutement sont estimés à 110 000 personnes entre 2013 et 2020…

• Les troubles ont un impact limité sur les cours du pétrole, Le Monde, 21/06/2014 http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/06/20/les-affrontement-en-irak-ont-un-impact-limite-sur-les-cours-du-petrole_4442142_3218.html

A long terme, l’instabilité risque de décourager les investissements dans le secteur énergétique, ravagé par trente années de guerres…

• Le gouvernement kurde d’Erbil va exporter le brut de Kirkouk pour son compte, Le Monde, 21/06/2014 http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/06/20/le-gouvernement-kurde-d-erbil-va-exporter-le-brut-de-kirkouk-pour-son-compte_4442144_3218.html

Chaque jour, les files d’attente aux stations-service d’Erbil et de la région autonome kurde d’Irak s’allongent un peu plus. Une bonne douzaine d’heures sont parfois nécessaires pour arriver à la pompe, chaque automobiliste est rationné et l’essence de contrebande vendue dans des bouteilles en plastique sur le bord des routes a refait son apparition…


Vous aimerez aussi...