Économie urbaine et comportement du consommateur face au climat

Économie urbaine et comportement du consommateur face au climat. Effet sur les prix hédonistes et sur l’étalement urbain / Jean Cavailhès, Daniel Joly, Mohamed Hilal, Thierry Brossard et Pierre Wavresky, Revue économique, Vol. 65, 2014, pp. 591 – 619

https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RECO_654_0591

Résumé des auteurs :

Nous présentons un modèle théorique dans lequel des ménages consomment une aménité climatique, où le climat modifie leur goût pour un mode de vie extérieur (effet barbecue) et où le prix unitaire des migrations alternantes dépend du climat (effet verglas). Des prédictions théoriques sont tirées de ce modèle sur le gradient de rente foncière et sur l’étalement des villes. Elles sont testées par des modèles économétriques qui prennent en compte un biais de sélection et l’endogénéité de régresseurs, à partir des enquêtes Logement de l’Insee. Les résultats montrent que la température a un prix hédoniste positif, que là où le climat est plus chaud les aires urbaines sont plus étendues et que les gradients de rente foncière sont plus plats. Par conséquent, dans le cas d’un pays tempéré comme la France, l’étalement urbain et le réchauffement climatique se renforcent mutuellement, dans un cercle vicieux pour l’environnement.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Danièle Revel (23 juin 2014). Économie urbaine et comportement du consommateur face au climat. Veille énergie climat. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ob48


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search