Secteurs manufacturiers dans le Système Communauté d’Echange de Quotas d’Emissions

Secteurs manufacturiers dans le Système Communauté d’Echange de Quotas d’Emissions / Stephen Lecourt. Thèse sous la direction de Christian de Perthuis, Université Paris-Dauphine, soutenue le 19 juin 2014, 164 p.

Télécharger la thèse

Résumé de l’auteur :

La thèse se concentre sur le secteur non électrique agrégé couvert par le SCEQE. La contribution du secteur non électrique aux variations des émissions de CO2 pendant les deux premières phases du marché (2005-2012), tant du point de vue de la demande finale que de celui de l’offre, est comparée à celle du secteur électrique. Les implications du mode d’allocation gratuite de quotas au secteur non électrique durant la troisième phase du marché (2013-2020) sont examinées, ce qui constitue l’une des premières évaluations approfondies des benchmarks institués en Phase 3. Il est montré que, tant du point de vue de la demande finale que de celui de l’offre, le secteur non électrique, du fait de ses interdépendance et de son niveau d’activité, a davantage contribué aux variations des émissions de CO2 que ne l’a fait le secteur électrique, au cours de la période 2005-2012. Il est également montré que, en dépit de ses effets redistributifs, le mode d’allocation gratuite par benchmarks tel qu’il a été défini, demeure imparfait et n’est ainsi pas à la hauteur du rôle central du secteur non électrique dans le fonctionnement du marché.


Vous aimerez aussi...