Economic Analysis of the Potential Mechanisms of Coupling of the European Carbon Market with Emerging Countries

Economic Analysis of the Potential Mechanisms of Coupling of the European Carbon Market with Emerging Countries / Claire Gavard. Thèse pour le doctorat de Sciences économiques, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 3 décembre 2013, 233 p.

https://drive.google.com/file/d/0B-fRQnwfZSYAQ2dMbHNVRVl3RVE/edit?usp=sharing

Résumé de l’auteur :

Dans le contexte des accords internationaux sur le changement climatique, de nouveaux mécanismes de marché sont proposés pour inclure les pays émergents dans le marché carbone développé par les pays plus industrialisés au-delà du Mécanisme de Développement Propre (MDP). La thèse rassemble des analyses complémentaires visant à quantifier les impacts à attendre de ces nouveaux mécanismes sectoriels. Le premier chapitre est une modélisation, avec le modèle d’équilibre général calculable Emissions Prediction and Policy Analysis du MIT, du couplage entre un hypothétique marché carbone américain et le secteur électrique chinois d’une part, et entre le marché carbone européen et le secteur électrique de plusieurs pays émergents d’autre part. Le niveau de bien-être dans le(s) pays émergent(s) diminue malgré les transferts financiers liés à la vente de permis. Le chapitre 2 introduit, dans la simulation d’un accord entre le marché carbone européen et le secteur électrique chinois, une limite au volume de permis échangés entre les deux régions. Si la rente associée à la différence de prix induite entre les deux régions est attribuée aux foyers chinois, il est possible de trouver une situation pareto améliorante pour l’Europe et la Chine. Le chapitre 3 est une analyse en séries temporelles qui vise à étudier, sur l’expérience de la coexistence des permis européens et des crédits MDP, l’impact de la nature financière des permis carbone sur les interactions entre marchés carbone. Le chapitre 4 examine les conditions du déploiement de l’énergie éolienne au Danemark et les compare avec les niveaux de prix carbone observés dans les deux premiers chapitres.

Author’s abstract :

In the international negotiations on climate change, new market mechanisms are considered to include emerging countries in the carbon market developed by more industrialized countries beyond the Clean Development Mechanism (CDM). The dissertation is composed of complementary analyses that aim at quantifying the impacts to expect from these sectoral mechanisms. Chapter 1 simulates sectoral trading between Chinese electricity sector and a hypothetical cap and trade in the United States, with the MIT Emissions Prediction and Policy Analysis model. This computable general equilibrium approach is extended to the case of coupling between the European carbon market and the electricity sector of several emerging countries. Without any limit on the amount of permits that can be traded, the welfare in the emerging countries involved decreases despite the financial transfers associated with the trade in permits. Chapter 2 introduces a limit on the amount of permits that can be traded, in the case of coupling between the European carbon market and Chinese electricity sector. The limit induces a price difference between the two regions. When the associated rent is allocated to Chinese households, sectoral trading can be pareto improving. Chapter 3 is a time series analysis of the coexistence between CDM credits and European carbon permits. It examines the impact of the financial nature of carbon permits on the interactions between carbon markets. Chapter 4 quantifies the conditions of deployment of wind power in Denmark and compares them with the carbon price level observed in the first two chapters, and in Phase II of the European trading scheme.


Vous aimerez aussi...