Le coût des énergies renouvelables

Le coût des énergies renouvelables / Michel Cruciani. Paris : IFRI, septembre 2014, 95 p. (Notes de l’Ifri)

http://www.ifri.org/downloads/etudemcv3149retouchesintegrees3fc.pdf

Synthèse (© IFRI) :

La production d’électricité d’origine renouvelable exige un investissement relativement élevé par unité de puissance. Cet investissement varie énormément en fonction des sources et des pays. Seule une approche concrète, pour un site donné et une technique précise, permettra d’évaluer le montant requis pour l’investissement initial et les frais d’exploitation ultérieurs. Cette évaluation étant faite, le premier souci du porteur de projet consiste à rassembler le capital nécessaire, en cernant le taux de rentabilité attendu par les actionnaires et le taux d’intérêt exigé par les créanciers. On calcule alors le coût moyen actualisé du MWh (désigné par son acronyme anglais, LCOE) sortant de la future installation, en adoptant une hypothèse relative à son facteur de charge et en fixant une durée de vie à ses équipements. Dans les conditions optimales, le LCOE des sources renouvelables d’électricité, ou coût prévisionnel de production, atteint aujourd’hui un niveau proche, voire inférieur, à celui des sources conventionnelles (charbon, gaz, nucléaire)… lire la suite



Citer ce billet
Danièle Revel (2014, 19 septembre). Le coût des énergies renouvelables. Veille énergie climat. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ob92

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search