Ecologie politique

Ecologie politique / Claude Crampes & Thomas-Olivier Léautier, Toulouse School of Economy, TSE Debate, octobre 2014

http://www.tse-fr.eu/index.php?option=content&task=view&id=1095

Une séquence politico-économique comme seuls savent en offrir les gouvernants français s’est déroulée la semaine dernière. La ministre en charge de l’écologie a annoncé jeudi 9 octobre 2014 le report sine die de l’écotaxe[1], alors même que le Parlement débattait de l’ambitieuse loi de transition énergétique qu’elle défend. Pour compenser l’abandon des recettes attendues, la ministre propose de prélever une taxe sur les compagnies exploitant le réseau autoroutier.[2] Cette décision met en évidence une fois de plus le refus des gouvernements de faire confiance à l’intelligence collective des citoyens et l’inefficacité des règles administratives qui en découle. Sa conséquence prévisible? Une augmentation du coût de la transition énergétique…



Citer ce billet
Danièle Revel (2014, 16 octobre). Ecologie politique. Veille énergie climat. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/obc1

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search