A la table des négociations, de la COP20 à la COP21 : deux analyses de la CDC climat recherche

COP20 à Lima : Un dîner de répétition tendu, où tout le monde finit par manger à la même table / Romain Morel, Mariana Deheza, Ian Cochran et Benoît Leguet. CDC Climat Recherche, décembre 2014, 9 p. (Point Climat n°37)

http://www.cdcclimat.com/Point-Climat-no37-COP20-a-Lima-Un.html?lang=fr

La COP20 à Lima était supposée mettre les négociations sur les rails pour obtenir un accord mondial ambitieux à Paris en décembre 2015. En tant que dîner de répétition de Paris Climat 2015, la COP20 a permis de maintenir et de renforcer la perspective d’un mariage commun d’intérêts où toutes les parties partagent la même table. La COP20 a rempli ses deux principaux objectifs : définir un cadre – même indicatif – pour la soumission des contributions prévues des pays et déterminées au niveau national (INDC) et l’adoption des éléments pour un projet de texte de négociation qui sera la base des discussions de 2015 sur le chemin de Paris. Mais l’avancée la plus précieuse pourrait être le traitement – ou plutôt l’absence de traitement – que la COP20 a accordé à la différentiation annexe I/non-annexe I. Cela marque un tournant dans les négociations, tous les pays reconnaissant leur besoin de contribuer à l’action climatique. L’année 2014 a été relativement productive, marquée par l’engagement européen au travers du paquet énergie-climat 2030 et l’accord USA-Chine ainsi que la capitalisation du Fonds vert pour le climat. Néanmoins, de nombreuses questions essentielles pour obtenir des engagements forts en 2015 nécessaires à l’atteinte de l’ambitieux objectif de 2°C restent sur la table. (© CDC climat recherche)

 

Du dîner de répétition à Lima au mariage de Paris, pas facile de trouver la recette pour garder tout le monde assis à la table des négociations / Mariana Deheza, Romain Morel et Ian Cochra. CDC Climat Recherche, janvier 2015, 4 p. (Tendances Carbone n°98)

http://www.cdcclimat.com/Tendances-Carbone-no98-Du-diner-de.html?lang=fr

La Conférence des Parties (COP) 20 à Lima s’est conclue le 14 décembre 2014 après une année 2014 relativement productive, marquée par l’engagement européen au travers du paquet énergieclimat 2030, l’accord États-Unis-Chine ainsi que la capitalisation du Fonds vert pour le climat. L’objectif de ce rendez-vous était de mettre les négociations sur les rails pour obtenir un accord mondial ambitieux à Paris en décembre 2015. Cependant, sur plusieurs aspects, Lima a été un dîner de répétition tendu en prévision du « mariage d’intérêts » parisien, pour lequel il reste à trouver la bonne recette pour rassembler tous les acteurs autour de la table de négociations fin 2015. (© CDC climat recherche)

 


Vous aimerez aussi...