Revue des blogs – vendredi 3 avril 2015

◊ The Solar Price Revolution / Klaus Töpfer, former Executive Director at the United Nations Environment Programme, Project Syndicate, 3/04/2015 http://www.project-syndicate.org/commentary/solar-power-economic-growth-by-klaus-topfer-2015-04

A silent revolution is under way. In November, Dubai announced the construction of a solar energy park that will produce electricity for less than $0.06 per kilowatt-hour – undercutting the cost of the alternative investment option, a gas or coal-fired power plant…

◊ Une véritable ambition pour le climat ne fera de mal à personne / Par Carlos Rittl, secrétaire exécutif de l’Observatoire du Climat, une coalition brésilienne d’ONGs impliquées dans la lutte contre le changement climatique, Progressistes pour le climat, 2/04/2015 http://www.progressistespourleclimat.fr/archives/1109

Dans un discours donné à l’occasion de la campagne présidentielle de 2008, le Sénateur américain John McCain a parfaitement illustré, avec un cynisme des plus remarquables, ce que l’on peut appeler l’approche de l’homme riche vis-à-vis de l’équité climatique: « Nous avons déjà largement contribué au réchauffement climatique avant même que l’on parle de réchauffement climatique », a-t-il dit, en ajoutant par la suite que les pays qui « accélèrent les émissions de carbone » aujourd’hui ne doivent pas être exemptés de l’obligation de pallier le problème…

◊ Chinese Coal Cuts / Mark L. Clifford, Executive Director of the Asia Business Council, Project Syndicate, 2/04/2015 http://www.project-syndicate.org/commentary/china-reducing-carbon-emissions-by-mark-l–clifford-2015-04

In the fight to limit global warming, no country matters more than China – a massive coal-dependent country, which is responsible for 30% of global carbon-dioxide emissions. Fortunately, it is moving to improve its environmental record. But is it doing enough?…

◊ Areva, l’hiver nucléaire / Elie Cohen, Telos, 3/04/2015 http://www.telos-eu.com/fr/societe/entreprise/areva-lhiver-nucleaire.html

L’effondrement rapide d’une filière nucléaire française réputée d’excellence interpelle : comment la France, leader mondial du nucléaire civil, avec une performance avérée dans la gestion des 58 tranches nucléaires nationales, avec des champions tant dans l’ingénierie, la fabrication de centrales nucléaires que dans l’exploitation, a-t-elle pu décrocher ?…



Citer ce billet
Danièle Revel (2015, 3 avril). Revue des blogs – vendredi 3 avril 2015. Veille énergie climat. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/obq8

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search