Vers une nouvelle forme de gestion de la sécurité énergétique dans les échanges d’hydrocarbures entre la Russie et la Chine ?

Locatelli, C. (2015). Vers une nouvelle forme de gestion de la sécurité énergétique dans les échanges d’hydrocarbures entre la Russie et la Chine ? Grenoble : Pacte Edden, 14 p. (Cahier de recherche Edden ; n° 3/2015)

Accès au texte sur Hal

Résumé de l’auteur :

L’augmentation des accords énergétiques (pétrole et gaz naturel) entre la Chine et la Russie témoigne d’évolutions profondes dans la politique énergétique de la Russie comme dans celle de la Chine. Signés entre deux pays structurants des marchés mondiaux d’hydrocarbures, leur portée peut s’avérer stratégique. Pour les deux parties, ces échanges pétroliers et gaziers s’inscrivent dans une stratégie de diversification qui vise à répondre à des préoccupations de sécurité énergétique dans ses deux dimensions : offre et demande. Ils répondent en premier lieu à des préoccupations d’ordre économique. Mais compte tenu de l’importance des pays impliqués, on peut se demander s’ils ne pourraient être le prélude à une nouvelle forme de gouvernance énergétique qui s’imposerait comme une alternative au modèle concurrentiel et multilatéral promu par les Etats-Unis et l’Europe. Les comportements de ces deux types d’acteurs seront sans doute déterminants de la configuration que pourrait prendre une structure de gouvernance énergétique internationale.



Citer ce billet
Danièle Revel (2015, 15 avril). Vers une nouvelle forme de gestion de la sécurité énergétique dans les échanges d’hydrocarbures entre la Russie et la Chine ? Veille énergie climat. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/obqv

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search