Le secteur de l’électricité au Ghana

Le secteur de l’électricité au Ghana. Ambassade de France au Ghana. Service économique d’Accra, janvier 2015, 8 p.

Introduction :

Les crises énergétiques sont des phénomènes récurrents au Ghana. La production d’électricité n’est pas suffisante pour satisfaire une demande qui a connu une croissance très importante au cours des dernières années. Les délestages touchent chaque jour des millions de particuliers, et les entreprises industrielles sont également rationnées. Face aux dommages causés sur l’activité économique (pertes estimées de 2 à 5 points de PIB par an), le gouvernement ghanéen a décidé de faire de la mise à niveau de l’offre une priorité. À cause des difficultés financières qu’il traverse, le quasi-monopole public ne peut assurer les investissements nécessaires. L’objectif des autorités ghanéennes est d’attirer des producteurs indépendants pour atteindre une capacité de production de 5000 MW d’ici 2016. Cet objectif ne pourra pas être tenu mais il montre la priorité mise sur la croissance de la production électrique par le gouvernement ghanéen. De nombreux projets sont en cours de réalisation ou de négociation. Le secteur de l’énergie électrique est actuellement un des plus dynamiques et évolutifs du Ghana.


Vous aimerez aussi...