La transition énergétique allemande à la croisée des chemins

La transition énergétique allemande à la croisée des chemins : pressions mondiales ou îlot énergétique vert / Frank Umbach. Note du Cerfa n°122, mai 2015

https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/note_du_cerfa_122_fr.pdf

Présentation (© Ifri) :

En réponse à la catastrophe nucléaire survenue à Fukushima au Japon en mars 2011, l’Allemagne a décidé d’entamer unilatéralement une transition énergétique sans précédent en se fixant des objectifs particulièrement ambitieux comme la sortie progressive du nucléaire d’ici 2022 ainsi que l’instauration d’un système énergétique viable et autosuffisant sur le long terme. Cette décision a été reçue de manière très variable. Au sein de son propre pays, la transition énergétique proposée par Angela Merkel a été majoritairement applaudie même si elle s’inscrivait en rupture totale avec les politiques menées précédemment visant à prolonger la durée de fonctionnement des centrales nucléaires. Elle a cependant été davantage critiquée à l’étranger, et notamment parmi les partenaires européens de l’Allemagne, dans la mesure où ces derniers n’avaient pas été consultés avant toute prise de décision malgré l’impact fort que celle-ci pouvait avoir sur leur propre sécurité énergétique… lire la suite



Citer ce billet
Danièle Revel (2015, 27 mai). La transition énergétique allemande à la croisée des chemins. Veille énergie climat. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/obta

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search