Dictionnaire de la pensée écologique

Dictionnaire de la pensée écologique / sous la direction de Dominique Bourg et Alain Papaux. Paris : PUF, septembre 2015, 1120 p. – 39.00 € – ISBN : 978-2-13-058696-8 (Collection Quadrige dicos poche)

http://www.puf.com/Quadrige_dicos_poche:Dictionnaire_de_la_pens%C3%A9e_%C3%A9cologique

Présentation (Mediaterre) :

Ce dictionnaire ne se limite ni à l’écologie politique, ni à l’écologie scientifique, ni à l’écologisme, mais rassemble au contraire toutes les réflexions, les constructions conceptuelles et les pistes d’action que peuvent inspirer l’état de la planète et le fonctionnement de la Biosphère. Il embrasse donc un spectre très large de disciplines et de collaborateurs, tirant le meilleur parti de l’hybridation, propre à la pensée écologique, des domaines naturels et sociaux interprétés à la lumière des sciences dures et des sciences humaines. À travers 357 articles écrits par 260 auteurs, le lecteur y trouvera des développements sur des notions clés, sur des livres déterminants ou sur des auteurs désormais classiques.
Parce que la pensée écologique embrasse une échelle nouvelle et menaçante de perturbations infligées au milieu, réinterrogeant la place de l’homme au sein de la nature, et parce que le champ de l’écologie est loin d’être univoque, ce dictionnaire se veut à la fois critique, historique et prospectif, n’hésitant pas à proposer des points de vue contradictoires sur des notions centrales.

Table des matières

357 articles, rédigés par 260 auteurs, francophones à quelques exceptions près, avec trois types d’entrée :
– Les notions clé (ex. : l’agriculture urbaine, l’Anthropocène, la Biosphère, le bouddhisme, le christianisme, le système Terre, l’hypothèse Gaïa, l’effet rebond, la finitude, la géopolitique, les monnaies complémentaires, la démesure, les droits humains, les constitutions, la démocratie, l’écopsychologie, Green Peace, la pollution et son histoire, la propriété, les risques, la substituabilité, l’UICN).
– Les livres qui ont particulièrement marqué le champ de la pensée écologique (ex. : W. Catton, Overshoot J. Passmore, Man’s Responsibility for Nature Jonas, Le Principe responsabilité Lynn White, Les racines historiques de notre crise écologique).
– Les auteurs dont les contributions ont été significatives (ex. : Descartes, Fourier, Gandhi, Montaigne, Gifford Pinchot, Elysée Reclus, Vernadsky…).


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search