Climat : vers un dérèglement géopolitique ?

Climat : vers un dérèglement géopolitique ? Rapport d’information de Cédric Perrin, Leila Aïchi et Éliane Giraud, fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées n° 14 (2015-2016). Sénat,  6 octobre 2015, 193 p.

http://www.senat.fr/notice-rapport/2015/r15-014-notice.html

Présentation (© Sénat) :

A quelques semaines de la COP 21, la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a souhaité contribuer à une pleine prise de conscience des conséquences géopolitiques du changement climatique, en particulier l’impact de l’élévation du niveau de la mer et l’évolution de la région arctique.

L’élévation du niveau de la mer coïncide avec une concentration croissante des populations sur les côtes. L’analyse fait ressortir la plus grande vulnérabilité des pays et des populations les plus pauvres. La problématique des déplacés environnementaux dont le nombre pourrait atteindre 200 millions d’ici à 2050 sera critique. Le changement climatique mettra sous tension nos systèmes économiques, sociaux et politiques. Il en résultera des risques d’instabilité et de conflits.

L’ouverture des routes maritimes du Nord fait de l’Arctique un enjeu international. Dans cette région, jusque-là perçue comme une périphérie, le réchauffement pourrait conduire à l’émergence d’un nouvel espace d’échanges et d’activités économiques, ce qui constituerait un changement géostratégique majeur. De nombreux pays anticipent ces évolutions dans le cadre de leurs stratégies arctiques.

Pour répondre à ces défis, le groupe de travail propose des orientations dans le sens d’une meilleure anticipation des risques et de mesures d’adaptation. Les impacts du dérèglement climatique ne sont pas inéluctables, à condition que des décisions ambitieuses en matière d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre soient prises.



Citer ce billet
Danièle Revel (2015, 30 octobre). Climat : vers un dérèglement géopolitique ? Veille énergie climat. Consulté le 25 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oc1g

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search