Climat : papiers de recherche moissonnés (11/03/2016)

Community-level climate change vulnerability research: trends, progress, and future directions / Graham McDowell, James Ford and Julie Jones, Environmental Research Letters, March 2016 http://iopscience.iop.org/article/10.1088/1748-9326/11/3/033001/meta

This study systematically identifies, characterizes, and critically evaluates community-level climate change vulnerability assessments published over the last 25 years (n = 274). We find that while the field has advanced considerably in terms of conceptual framing and methodological approaches, key shortcomings remain in how vulnerability is being studied at the community-level. We argue that vulnerability research needs to more critically engage with the following: methods for evaluating future vulnerability, the relevance of vulnerability research for decision-making, interdependencies between social and ecological systems, attention to researcher / subject power dynamics, critical interpretation of key terms, and consideration of the potentially positive opportunities presented by a changing climate. Addressing these research needs is necessary for generating knowledge that supports climate-affected communities in navigating the challenges and opportunities ahead.

L’Accord de Paris : un tournant décisif dans la lutte contre le changement climatique ? / Jean-Paul Maréchal, Géoéconomie, n° 78, 2016, pp. 113-128 https://www.cairn.info/revue-geoeconomie-2016-1.htm

L’objet de cet article est d’analyser deux points clés de l’Accord de Paris : l’objectif de limitation du réchauffement climatique en dessous de 2 degrés Celsius et son caractère universel et contraignant. Même si cet accord expose des engagements et des contraintes en retrait par rapport à ce qui serait nécessaire d’un point de vue scientifique, il constituera néanmoins un levier pour demander le respect des engagements pris, et réclamer d’aller plus loin.

Modélisation du prix du CO2 des actions de rénovations énergétiques dans le bâtiment résidentiel en France métropolitaine / Asma Remki. Chaire économie du climat, mars 2016, 25 p. (informations et débats ; 43) http://www.chaireeconomieduclimat.org/publications/info-debats/id-43-modelisation-du-prix-du-co2-des-actions-de-renovations-energetiques-dans-le-batiment-residentiel-en-france-metropolitaine/

La question des économies d’énergie occupe une place centrale dans le débat public en France. L’investissement rentable dans les technologies efficaces en énergie (Isolation, équipements…) permet de réduire les dépenses publiques, la dépendance du pays aux importations et diminue les émissions anthropiques des gaz à effet de serre à l’origine du changement climatique. Le bâtiment représente un gisement important d’économies d’énergie, c’est pourquoi le Grenelle de l’environnement fixe comme objectif la réduction de 38 % la consommation d’énergie dans le bâtiment en 2020. Divers mécanismes ont été mis en place par les pouvoirs publics pour atteindre cet objectif, comme le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), les prêts bonifiés, la taxe carbone, la Réglementation Thermique (RT) et les Certificats d’Economies d’Energie (CEE). Dans la présente étude, l’intérêt est focalisé sur le dispositif des CEE introduit par la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Energétique) en 2005 et qui impose une obligation d’économies d’énergie aux fournisseurs d’énergie. L’objectif est d’évaluer le coût de la réduction de CO2 des principales actions de rénovation énergétique liées aux CEE dans le bâtiment résidentiel. Les émissions moyennes évitées par chaque action de rénovation basée sur les estimations des économies d’énergie du dispositif CEE seront tout d’abord approchées. Une simulation du « gisement » d’économies de CO2 en 2050 au niveau national en fonction d’un certain nombre d’hypothèses issues d’enquêtes d’EDF sur les économies réalisées lors de programmes régionaux d’efficacité énergétique sera proposée. L’étude plaide en faveur d’une attention à porter aux actions les plus rentables en termes d’économies d’émissions de CO2.

A Global Carbon Market? / Michael Pollitt. Cambridge : Energy Policy Research Group, March 2016, 26 p. (EPRG working paper ; 16508) http://www.eprg.group.cam.ac.uk/wp-content/uploads/2016/03/1608-PDF.pdf

This paper explores the prospects for a global carbon market as the centrepiece of any serious attempt to reach the ambitious goal for greenhouse gas (GHG) reductions set by climate scientists. My aim is to clarify the extent to which we know what policy might best support global decarbonisation. I begin by discussing what we might mean by a global carbon market and its theoretical properties. I proceed to discuss the EU Emissions Trading System experience and the recent experience with the Australian carbon tax. Next, I assess the evolving carbon market initiatives in the US and in China. In the conclusion, I apply some principles of ‘good’ energy policy making to the prospects for a successful global carbon market.

La tarification incitative de la gestion des ordures ménagères. Quels impacts sur les quantités collectées ? Commissariat Général au Développement Durable, mars 2016, 60 p. (Etudes et Documents du CGDD, n° 140) http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ED140.pdf

Les systèmes de tarification du service de collecte des ordures ménagères en France ne transmettent généralement pas d’incitation à la réduction des quantités jetées ou à un meilleur tri via un signal-prix approprié, car ils ne reposent pas sur les quantités de déchets produits. La possibilité de mettre en place une tarification incitative de la collecte des ordures ménagères existe cependant, et le développement de ce type de tarification a connu une phase d’accélération après la mise en place de nouvelles aides publiques à partir de 2009, surtout dans les collectivités rurales.
Cette étude estime l’effet, sur les tonnages de déchets collectés, de la mise en place d’une redevance incitative d’enlèvement des ordures ménagères, en tenant compte des caractéristiques des collectivités. Une telle redevance se traduit par une baisse des tonnages de déchets ménagers non triés (67 kg par habitant, soit 28 % en moins) et par une hausse des tonnages de déchets triés (14 kg par habitant pour les emballages, journaux et magazines, soit 33 % en plus). Cet effet commence à apparaître 1 à 2 ans avant la mise en place de la redevance (du fait des actions de communication qui l’accompagnent) et se maintient après la mise en place. Par ailleurs, l’augmentation des tonnages triés ne semble pas s’accompagner, à moyen terme, d’une dégradation de la qualité de tri.

China’s changing economy: implications for its carbon dioxide emissions / Fergus Green and Nicholas Stern. Centre for Climate Change Economics and Policy & Grantham Research Institute on Climate Change and the Environment, March 2016, 32 p. (working paper)http://www.lse.ac.uk/GranthamInstitute/publication/chinas-changing-economy/

China is undergoing another major structural transformation. It is moving towards a new development model, focused on achieving better quality growth that is more sustainable and inclusive. It is now clear that the rapid rate of growth in the first part of the century (2000–2013) represents a distinct and exceptional phase in China’s developmental history. During this old growth model, very high levels of greenhouse gases emitted were linked closely with the energy-intensive, heavy industry-based growth model pursued at that time. As China’s government finalises the country’s 13th Five Year Plan for economic development (2016–2020), this article takes stock of recent changes in China’s economy and energy system since the turn of the century, and looks ahead to the likely trajectory of China’s emissions over the next decade.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Danièle Revel (11 mars 2016). Climat : papiers de recherche moissonnés (11/03/2016). Veille énergie climat. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oc6r


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search