Energie : papiers de recherche moissonnés (23 août 2016)

Les exportations américaines de gaz naturel : de nouvelles règles du jeu sur l’échiquier européen / Sylvie Cornot-Gandolphe. Paris : Ifri, juin 2016, 79 p. https://www.ifri.org/fr/publications/notes-de-lifri/exportations-americaines-de-gaz-naturel-de-nouvelles-regles-jeu

Cette étude analyse les conséquences des exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) américain vers l’Europe, en particulier sur la stratégie de la Russie, principal fournisseur de gaz de l’Union européenne. La révolution des gaz de schiste a profondément modifié la scène gazière américaine et la compétitivité du gaz sur le marché américain. L’abondance des ressources et la forte hausse de la production ont entraîné un surplus de production et fait chuter les prix du gaz américain. L’écart de prix entre marchés régionaux (États-Unis, Europe, Asie) a incité les producteurs américains à rechercher de nouveaux débouchés à l’exportation. Après un vif débat entre partisans des exportations, principalement les producteurs de gaz, et leurs détracteurs, principalement les grands consommateurs industriels qui craignaient une hausse du prix, les exportations de GNL américain ont commencé fin février 2016 avec la première cargaison de l’unité de liquéfaction de Sabine Pass (Cheniere) exportée vers le Brésil. Quatre autres unités de liquéfaction sont actuellement en construction. En 2020, les États-Unis pourraient devenir le troisième exportateur mondial, derrière l’Australie et le Qatar…

The European Natural Gas Market / Aad Correljé, Current Sustainable/Renewable Energy Reports, vol. 3, n° 1, pp. 28-34, Sept. 2016 http://link.springer.com/article/10.1007/s40518-016-0048-y

Abstract : The European Union started the introduction of competition in the European market for natural gas. Today, mid-2016, the process of restructuring is still going on. In parallel, important changes in geopolitical, environmental and technological determinants can be observed in the European and global energy and gas markets. These changes have been highly influential in generating ‘reactive’ policies in the European Union, both in Brussels as well as in the Member States. The evolution of the European natural gas policy creating a strongly regulated version of a ‘well-functioning’ gas market remains a highly politicized and instable experiment. The values attached to natural gas are constantly shifting between the economics, to security of supply and sustainability. Moreover, the importance attached to these values and their operationalization are different in the various parts of Europe. Therewith, the creation of ‘well-functioning’ EU gas market will always remain a politicized and never ending story.

Assessing Nord Stream 2: regulation, geopolitics & energy security in the EU, Central Eastern Europe & the UK / Andreas Goldthau. London : King’s College. Department of War Studies & King’s Russia Institute, July 2016, 40 p. (Strategy paper ; 10)  http://www.kcl.ac.uk/sspp/departments/warstudies/research/groups/eucers/pubs/strategy-paper-10.pdf

The study assesses the geopolitical, regulatory and energy security aspects as discussed in the context of Nord Stream 2. Against the backdrop of heated public debates surrounding the project the study particularly aims at disentangling the complex dynamics and multi-faceted aspects pertaining to Nord Stream 2.

Rapport d’information sur la situation du groupe Électricité de France et de la filière nucléaire / présenté par Marc Goua et Hervé Mariton. France. Sénat, 13 juillet 2016, 100 p. http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i3952.asp

Les rapporteurs reviennent tout d’abord les défis auxquels doit faire face le groupe Electricité de France (EDF) : un marché de l’électricité en plein bouleversement avec des prix historiquement bas et une ouverture à la concurrence croissante sous l’influence européenne ; un volontarisme politique fort qui conduit à modifier grandement la composition du mix énergétique français vers un mix davantage diversifié et essentiellement non-carboné (avec récemment la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte) ; et enfin, un Etat stratège qui, selon les rapporteurs, n’a pas toujours su se montrer au rendez-vous ou tenir ses engagements d’Etat stratège ou régulateur. Toutefois, les fondamentaux d’EDF demeurent solides et la pérennité et les atouts du groupe ne sont pas remis en cause, estiment les rapporteurs. Selon eux, EDF joue donc et peut continuer de jouer un rôle de leader sur le marché de l’énergie en France et à l’international, sous plusieurs conditions : mener à bien la restructuration de la filière nucléaire engagée par le Président de la République en juin 2015 ; attendre la décision de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) quant à la conformité des cuves de l’EPR de Flamanville, qui doit intervenir au premier semestre 2017 ; permettre à EDF d’effectuer un saut de compétitivité face à une concurrence nationale et internationale de plus en plus intense ; etc. (© Documentation française)



Citer ce billet
Danièle Revel (2016, 23 août). Energie : papiers de recherche moissonnés (23 août 2016). Veille énergie climat. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ocbs

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search