Climat : papiers de recherche moissonnés (mardi 19 septembre 2017)

Analyse panoramique. L’action de l’UE dans le domaine de l’énergie et du changement climatique : synthèse. Luxembourg : Cour des comptes européenne, septembre 2017, 28 p. https://publications.europa.eu/en/publication-detail/-/publication/7d2fad9a-98f7-11e7-b92d-01aa75ed71a1/language-fr/format-PDF – Version ENG : EU action on energy and climate change: a landscape review

En 2016, l’année la plus chaude jamais enregistrée, la température moyenne de la planète a été supérieure de 1,1 °C à ce qu’elle était à l’ère préindustrielle. Le changement climatique et ses causes ne sont plus sérieusement mis en doute du point de vue scientifique. Selon le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, l’influence humaine sur le système climatique est incontestable et il est évident qu’elle est à l’origine de l’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère et du réchauffement observé. Énergie et changement climatique sont étroitement liés car la production d’énergie, principalement par le biais de la transformation et de la combustion de combustibles fossiles, et son utilisation – par l’industrie, les ménages et les systèmes de transport, par exemple – engendrent 79 % des émissions de gaz à effet de serre de l’Union européenne (UE). Par conséquent, une action efficace dans le domaine de la production d’énergie et de son utilisation est essentielle pour lutter contre le changement climatique. L’énergie et le changement climatique soulèvent de nombreux enjeux auxquels il vaut mieux faire face par une coopération entre États, et figurent donc en bonne place dans l’agenda de l’UE.

EU ETS – Last call before the doors close on the negotiations for the post-2020 reform / Charlotte Vailles, Emilie Alberola, Cyril Cassisa, Jérémy Bonnefous and Paula Coussy. Paris : I4CE ; Enerdata ; Ifpen, September 2017 (Climate brief ; 49) https://www.i4ce.org/download/ets-dernier-appel-fermeture-portes-negociations-reforme-post-2020/

Note sur la réforme de l’EU ETS (ou SCEQE en français, pour système communautaire d’échange de quotas d’émissions) pour la période de 2020. En effet, une fenêtre d’opportunité pour réformer l’EU ETS est actuellement ouverte mais se fermera très prochainement : la directive ETS de l’UE est en cours de révision pour sa phase IV (2021-2030), et les négociations tripartites entre les institutions de l’UE, commencées en avril 2017, vont probablement aboutir à l’automne 2017.

Going Fast or Going Green? Evidence from Environmental Speed Limits in Norway / Folgerø, Ingrid Kristine; Harding, Torfinn; Westby, Benjamin S. Institutt for samfunnsøkonomi, Aug. 2017, 37 p. (discussion paper) https://brage.bibsys.no/xmlui/handle/11250/2451192

This paper studies the impact of speed limits on local air pollution, using a series of datespecific speed limit reductions in Oslo over the 2004-2015 period. We find that lowering the speed limit from 80 to 60 km/h reduces travel speed by 5.8 km/h, but we find no effect on local air pollution. A conservative cost–benefit calculation suggests a net social loss from the speed limit reductions of 0.52 billion USD each year. Our findings imply that policy makers need to consider other actions than speed limit reductions to improve local air quality.

Une troisième voie entre l’État et le marché : échanges avec Elinor Ostrom / M. Antona et F. Bousquet. Editions Quae, 2017 http://agritrop.cirad.fr/585296/1/9782759225774QUAE.pdf

A travers l’ouvrage Une troisième voie entre l’État et le marché, c’est toute une critique des théories économiques conventionnelles qui s’exprime et un renouveau de la pensée en sciences sociales qui s’opère. Elinor Ostrom a développé dans ses travaux et ses expériences, une voie alternative à l’État et au marché visant des trajectoires souhaitables pour les systèmes sociaux et écologiques. Elle a identifié les conditions de la coopération entre des individus au sein de collectifs et d’organisations, dans des situations de gestion qui vont des ressources naturelles au climat, des connaissances aux gènes, etc. Tels sont les apports essentiels des travaux de Elinor Ostrom dont la littérature scientifique francophone se fait encore trop peu l’écho.

 



Citer ce billet
Danièle Revel (2017, 19 septembre). Climat : papiers de recherche moissonnés (mardi 19 septembre 2017). Veille énergie climat. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ocnr

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search