Energie : papiers de recherche moissonnés (2 octobre 2017)

Mix électrique 100% EnR en 2050 : quelles opportunités pour décarboner les systèmes gaz et chaleur ? / Anne-Laure Dubilly, Laurent Fournié, Alice Chiche. Artelys ; ADEME, septembre 2017, 50 p. http://www.ademe.fr/mix-electrique-100-enr-2050-opportunites-decarboner-systemes-gaz-chaleur

Travaux complémentaires à l’étude ADEME Un mix électrique 100% renouvelable : analyses et optimisations.

Dans un scénario à fort développement des énergies renouvelables (EnR) dans le mix électrique, le Power2X a deux principaux avantages : il offre des réponses pour gérer la variabilité de leur production, ou les stocker ; il permet également de remplacer les combustibles fossiles par l’électricité produite par les EnR. Utilisé en priorité dans les périodes où l’électricité produite par les EnR sera la plus abondante, le Power2X permet donc de valoriser une électricité renouvelable pour fournir de l’énergie (chaleur, gaz, hydrogène) à un prix qui peut être d’autant plus compétitif que le CO2 a un prix élevé…

Heat or power: how to increase the use of energy wood at the lowest costs? / Vincent Bertrand, Sylvain Caurla, Elodie Le Cadre et Philippe Delacote. Chaire Economie du climat, 15/09/2017 https://www.chaireeconomieduclimat.org/publications/heat-or-power-how-to-increase-the-use-of-energy-wood-at-the-lowest-costs/
  • We compute the optimal subsidy level to fuelwood consumption that makes it possible to achieve the French biomass energy consumption target.
  • In this view, we model the competitions and trade-offs between the consumption of fuelwood for heat (FW-H) and the consumption of fuelwood for power generation (FW-E).
  • To do so, we couple a forest sector model with an electricity simulation model and we test different scenarios combining FW-H and FW-E that account for contrasted potential rise in carbon price and potential reduction in the number of nuclear
  • We assess the implications of these scenarios on (1) the budgetary costs for the Government, (2) the industrial wood producers’ profits, (3) the costs savings in power sector for the different scenarios tested and (4) the carbon balance.
  • We show that the scenario with the highest carbon price and the lowest number of nuclear plants is the less expensive from a budgetary perspective. Indeed, when associated with a high carbon price, co-firing may increase FW-E demand with lower subsidy level, which enables reducing the cost of reaching the target. However, in this case, FW-E crowds-out part of FW-H which may cause political economy issues.
  • From a carbon balance perspective, a FW-H only scenario better performs than any other scenario that combines FW-H and FW-E due to the relatively low emissions factors of alternative technologies for electricity generation, in particular nuclear energy.
Déséquilibres des paiements courants et taux de change : les effets systémiques des prix de l’énergie / Jean-Pierre Allegret et Valérie Mignon. EconomiX ; World Energy Council, janvier 2016, 112 p. (Contrat de recherche numéro 76) http://wec-france.org/DocumentsPDF/RECHERCHE/76-rapportfinal.pdf

La recherche s’inscrit dans le contexte d’une forte volatilité du prix du pétrole et nombreuses sont alors les questions, rappelées en introduction à la recherche, qui témoignent des enjeux liés à une meilleure compréhension des relations complexes entre les prix de l’énergie – et notamment celui du pétrole – et la situation économique des pays exportateurs. Trois axes sont explorés. Le premier s’intéresse au lien entre l’évolution du prix de l’énergie et les comptes courants. Une analyse sur une trentaine de pays permet de mettre en évidence, à court-moyen terme, plusieurs résultats comme la sensibilité à la nature des chocs sur les prix, l’inertie de l’ajustement des taux de change ou encore les conséquences sur les marchés financiers. À plus long terme, l’analyse intègre le développement des marchés financiers…

Quelle mobilité pour la transition énergétique ? / Mobility solutions for the energy transition, Cahier de l’Institut Louis Bachelier, n° 25, juillet 2017 http://www.chair-energy-prosperity.org/publications/mobilite-transition-energetique-cahier-de-linstitut-louis-bachelier/

Sommaire :

  • Comment les restrictions de conduite agissent-elles sur la pollution urbaine ? D’après l’article : Vintage-specific driving restrictions, écrit par Nano Barahona, Francisco Gallego et Juan-Pablo Montero, ainsi qu’un entretien avec ce dernier.
  • Comment réduire efficacement l’empreinte carbone des véhicules aux Etats-Unis ? D’après l’article Overlapping Strategies for Reducing Carbon Emissions from the Personal Transportation Sector, écrit par Soren Anderson, Carolyn Fischer et Alex Egorenkov, ainsi qu’un entretien avec Carolyn Fischer.
  • Comment développer durablement la mobilité hydrogène en France ? D’après l’article Policies and deployment for Fuel Cell Electric Vehicles an assessment of the Normandy project, co-écrit par Julien Brunet et Jean-Pierre Ponssard, ainsi qu’un entretien avec Julien Brunet.
  • Pourquoi l’hydrogène est-elle une option viable pour la mobilité durable ? D’après l’article : Defining the Abatement Cost in Presence of Learning-by-doing : Application to the Fuel Cell Electric Vehicle, co-écrit par Anna Creti, Alena Kotelnikova, Guy Meunier et Jean-Pierre Ponssard, ainsi qu’un entretien avec Guy Meunier.
  • L’hydrogène est une solution systémique à la transition énergétique Basé sur un entretien avec Pierre Etienne Franc, directeur des marchés et des technologies avancées chez Air Liquide
  • Il faudra une régulation forte pour tirer tous les bénéfices de l’innovation dans la mobilité Basé sur un entretien avec Grégoire Marlot, directeur de la stratégie de la SNCF
Phase-out 2020: monitoring Europe’s fossil fuel subsidies / Ipek Gencsu, Maeve McLynn, Matthias Runkel, Markus Trilling, Laurie van der Burg, Leah Worrall, Shelagh Whitley, and Florian Zerzawy. Overseas Development Institute , September 2017, 46 p. (Research reports and studies) https://www.odi.org/publications/10939-phase-out-2020-monitoring-europes-fossil-fuel-subsidies

This research shows that governments in Europe and the European Union (EU) are continuing to subsidise oil, gas and coal, fuelling dangerous climate change with taxpayers’ money both at home and abroad. The EU and all its Member States have committed to phasing out environmentally harmful subsidies, including those to fossil fuels, by 2020. European governments have made parallel pledges to end inefficient fossil fuel subsidies under the G7 and the G20. Despite this, our research indicates that 11 European countries and the EU provided at least €112 billion in subsidies per year between 2014 and 2016 towards the production and consumption of fossil fuels. €4 billion of these subsidies came from the EU itself…


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Danièle Revel (2 octobre 2017). Energie : papiers de recherche moissonnés (2 octobre 2017). Veille énergie climat. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oco4


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search