Offre de stage de Master à Lyon

Titre : La représentation spatiale logiques « multi-énergie » dans le cadre de l’élaboration du Schéma directeur des énergies de la Métropole de Lyon

Stage de master de l’université de Lyon, dans le cadre de l’Idex IMU « Intelligence des Mondes Urbains »

Date limite pour candidater : le 15 décembre 2017

Durée du stage : 5 mois

Domaines d’investigation : Métropolisation, urbanisation, technique et société – Ville numérique

Ce sujet de stage s’inscrit dans le cadre de la participation de chercheurs d’IMU au Conseil scientifique du Schéma directeur des énergies (SDE) de la métropole lyonnaise lancé en 2015. Cette participation a permis d’engager un dialogue interdisciplinaire auquel nous souhaitons donner une portée « productive », alors que l’élaboration du SDE atteint le stade de la rédaction devant refléter les scénarios retenus à la suite d’un travail de diagnostic.
Un des enjeux et du sens du SDE est de parvenir à une vision multi-énergie, dans un domaine d’action nouveau pour la collectivité locale et jusqu’alors structuré par des logiques de fourniture mono-énergie (électricité, gaz, chaleur,…). L’étudiant.e assistera Pauline Gabillet à la rédaction du document de planification, en collaboration avec les partenaires impliqués dans le travail de formulation et de représentation des scénarios (Agence d’urbanisme, Artelys, Algoé). Il.elle travaillera à la représentation spatialisée d’enjeux multi-énergie (concurrence, complémentarité, effets de dépendance) qui ressortent du diagnostic quantitatif, du diagnostic des acteurs, puis des groupes de travail relatifs à la scénarisation réunis courant 2017. Le stage revêt à la fois un objectif opérationnel : optimiser la « mise en forme » cartographique et graphique de données existantes ; et scientifique : analyser le rôle des données, leur représentation et leur appropriation dans la construction d’unevision territoriale de l’énergie.

Cette analyse s’attachera à identifier les lieux et disciplines dans lesquels les données sont produites, traitées, analysées et utilisées. Elle débouchera sur une approche méthodologique originale mobilisant plusieurs disciplines parmi l’économie, la psychologie sociale, la science politique, l’aménagement et l’urbanisme.

Ce sujet s’inscrit dans le cadre d’un rapprochement entre quatre chercheur.e.s (en économie, science politique, psychologie sociale et urbanisme-aménagement) initié au sein d’IMU à l’occasion de la sollicitation de la Métropole pour la constitution du Conseil scientifique du SDE en 2015. L’encadrement commun d’un stage vient poursuivre
le dialogue engagé entre les chercheur.e.s et l’équipe de pilotage du SDE.

Ce travail est à même de nourrir le Studio énergie d’IMU qui vise à structurer une « communauté de l’énergie » latente. Par ailleurs, il pourra être l’occasion de mobiliser sur ce sujet des collègues spécialistes des SIG et de la data-­visualisation membres d’IMU, de manière à venir compléter les compétences de l’équipe d’encadrement du stage.

Encadrement :

  • Laurence Rocher (EVS), maître de conférences en urbanisme, encadrera le stage sur le plan de l’analyse territoriale de la construction d’une politique publique de l’énergie.
  • Stéphane Robin (GAEL), chargé de recherche en économie comportementale et en design de mécanismes incitatifs, encadrera le stage sur le plan de l’économie de l’énergie et les méthodes quantitatives.
  • Nicolas Fieulaine (GREPS), maître de conférences en psychologie sociale, encadrera le stage sur le plan des représentations et de la perception des données énergétiques.
  • Fabrice Bardet, directeur de recherche en science politique, encadrera le stage sur le plan de l’analyse sociologique et politique de la production et de l’utilisation des données.

Le partenariat avec la Métropole est important sur les questions énergétiques qui connaissent des bouleversements sans précédent. Les attentes sont fortes tant du point de vue de la collectivité que des scientifiques en matière d’échanges et de productions conjointes.

A noter :
A l’issue du stage, trois rapports devront être envoyés au CoPil d’IMU :
• un mémoire de master en version pdf
• un résumé scientifique de 4 pages
• un résumé grand public d’une page avec photo pour la communication

La durée du stage est de 5 mois

Les candidatures doivent être adressées à Laurence.rocher@univ-lyon2.fr et pgabillet@grandlyon.com

Date limite pour candidater : le 15 décembre 2017


Vous aimerez aussi...