Revue de presse – lundi 27 novembre 2017

Climat : « La priorité est de réduire le train de vie des plus riches, pas la natalité des plus pauvres » / Gaël Giraud, Le Monde, 24/11/2017

L’économiste bat en brèche l’idée que le contrôle des naissances en Afrique est un facteur essentiel de la lutte contre le dérèglement climatique… lire

Anne Hidalgo : “La voiture autonome est une solution pour renforcer la mobilité à Paris”, La Tribune, 25/11/2017

GRAND ENTRETIEN. Pour Anne Hidalgo, les villes sont devenues « des prescripteurs incontournables et des acteurs majeurs du changement des comportements » face au changement climatique. Elle fait dans cet entretien un tour d’horizon complet sur les projets actuels et à venir de sa mandature pour transformer Paris. Plan climat, Plan Vélo, place de la voiture individuelle, nouvelles mobilités, avenir d’Autolib, Grand Paris Express : tout ce qui attend les Parisiens… lire

Total qui rit, EDF qui pleure, Le Monde, 28/11/2017

Alors que la major embauche dans ses nouveaux métiers de l’électricité, son rival réduit ses effectifs… lire

L’exécutif accélère la rénovation  énergétique des bâtiments, Le Monde économie, 26/11/2017

Le gouvernement annonce un plan de 14 milliards d’euros sur cinq ans… lire

L’Opep tente de prolonger les quotas de production, Les Echos, 27/11/2017

Les principaux pays producteurs de pétrole se réunissent à Vienne jeudi. L’accord des 14 membres de l’Opep expire en mars 2018… lire

Moscou entretient la confusion sur ses intentions, Les Echos, 27/11/2017

Loin de la prolongation de neuf mois évoquée par le Kremlin, la Russie hésite. Entre préoccupations pétrolières et inquiétudes macroéconomiques… lire

Etude : la surexploitation des ressources naturelles aggrave le déficit écologique sur le Continent, La Tribune, 25/11/2017

Dans un rapport rendu public ce mercredi, l’Institut royal des études stratégiques au Maroc a exprimé ses inquiétudes vis-à-vis de l’évolution de l’empreinte écologique de l’Afrique, à l’origine de l’accélération de la situation du déficit écologique du Continent. L’institut a indiqué que cet indicateur pourrait doubler d’ici 2045 sous l’effet des changements profonds dans les modes d’occupation des territoires et d’exploitation des ressources naturelles et énergétiques de nombreux pays africains… lire

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search