Revue de presse – lundi 16 avril 2018

Climat : « Pour nous, et pour nos enfants après nous », Le Figaro, 14/04/2018

La première ministre de Nouvelle-Zélande, en visite officielle dans plusieurs pays d’Europe, explique les efforts de son pays contre le réchauffement climatique… lire

The impact of climate change on mental health is impossible / Helen Berry, professor of climate change and mental health at the University of Sydney, Carbon brief, 16/04/2018

It is now widely accepted that climate change is the world’s leading health risk. From driving up the number of people exposed to heatwaves to increasing the risk of infectious diseases, such as dengue fever, climate change is already causing significant harm… lire

Climat : le transport maritime va réduire de moitié ses émissions de CO2, Le Figaro, 14/04/2018

Malgré l’opposition des États-Unis, l’Organisation maritime internationale a réussi à trouver un accord historique… lire

Oil majors can give birth to green energy businesses, Financial Times, 16/04/2018

Growth of renewables requires structural change at companies such as Shell… lire

Avec son gazoduc Nord Stream II, la Russie divise les Européens, EurActiv, 12/04/2018

Les travaux du gazoduc sous-marin Nord Stream II devaient démarrer cette année. La Commission européenne voudrait bloquer ce projet, jusqu’ici fortement soutenu par l’Allemagne. Entretien avec Claude Turmes, eurodéputé Verts du Luxembourg… lire

Pétrole : les chiffres fous de Saudi Aramco, Les Echos, 16/04/2018

Profit, dividende, coûts de production : la prochaine introduction en Bourse de la compagnie nationale saoudienne permet de lever le voile sur ses performances. Le géant saoudien est le groupe le plus profitable de la planète…. lire

Sûreté nucléaire : un constat globalement rassurant n’occulte pas les sujets d’inquiétude, La Tribune, 14/04/2018

Si son ton est moins alarmiste qu’il a pu l’être par le passé, l’Autorité de sûreté nucléaire pointe néanmoins dans son dernier rapport plusieurs dysfonctionnements dont les conditions de détection ou l’absence d’explications ne sont pas du meilleur effet, alors que l’opérateur souhaite obtenir la prolongation de 10, voire 20 ans, d’une grande partie du parc… lire


Vous aimerez aussi...