Les énergies renouvelables Outre-mer

Les énergies renouvelables Outre-mer : laboratoire pour notre avenir / Patrick Ganelon, rapp. Paris : Conseil économique, social et environnemental ; Journaux officiels, juillet 2011, 50 p. (Journal officiel de la République française, avis et rapports du Conseil économique, social et environnemental)

http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=114000399&brp_file=0000.pdf

Dépourvu de ressources fossiles propres, l’Outre-mer dispose d’atouts en matière d’énergies renouvelables : hydroélectricité, géothermie, biomasse. D’autres EnR dont le degré de maturité ne se situe pas au même niveau – énergies de la mer, éolien, solaire – devraient trouver aussi à se développer dans ces espaces tant les conditions y paraissent favorables. Par cet avis, le Conseil économique, social et environnemental formule ses propositions selon les axes suivants : la recherche/développement ; les principes et modalités du financement ; la gouvernance locale. Ces préconisations sont liées par un double enjeu : la réponse à une demande sociale légitime ; l’occasion de faire de ces territoires à la fois des laboratoires et des « vitrines » de la recherche française et de ses applications industrielles. (© DF)



Citer ce billet
Danièle Revel (2011, 25 juillet). Les énergies renouvelables Outre-mer. Veille énergie climat. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o92b

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search