Revue des blogs – mercredi 30 mai 2018

Try Everything? Really? / Severin Borenstein, Energy Institute at Haas blog, 29/05/2018

GHG policy leadership and technology development matters, but such claims deserve scrutiny. I get it. Economics is not the only thing that drives a state’s energy and climate policy. Nor should it be. Policies in one location influence decisions elsewhere, which sometimes gets called “leadership”. And today’s clean energy policy — even if it is uneconomic in itself — may spur new technologies or trigger market changes that spill over to help other sectors or countries reduce emissions… lire

Bilan énergétique 2017 du G20 : l’Accord de Paris oublié / Sylvestre Huet, {Sciences2}, 30/05/2018

Les optimistes avaient tort. Ils ont cru, sur la foi des bilans énergétiques et d’émissions de CO2 de 2014 à 2016 que le monde s’était engagé dans une voie vertueuse. Moins d’appétit énergétique, moins d’émissions de gaz à effet de serre bousculant le climat. Les chiffres du bilan énergétique 2017 du G20 – les 20 pays les plus puissants et représentant 80% de la consommation d’énergie dans le monde – viennent d’être publiés par le cabinet Enerdata, en avance sur les institutions officielles…lire

Exceeding 1.5C of global warming will hit poorest the hardest / Andrew King, climate scientist at the University of Melbourne and Luke Harrington, climate scientist at the University of Oxford, Carbon Brief, 29/05/2018

Climate change is increasing the frequency of heat waves, changing rainfall patterns, raising sea levels and damaging coral reefs through increasing bleaching events. These effects of climate change are pervasive, so the vast majority of the global population will be impacted in some way as the world warms. However, these impacts will not be felt equally from one country to the next… lire

Blockchain: Amener la coopération au marché énergétique / David Donnerer et Miriam Eisermann, Energycities, 29/05/2018

Pensez à une fourmilière. Imaginez des centaines, des milliers de petits insectes auto-organisés partants dans toutes les directions, certains d’entre eux donnant des feuilles minuscules à leurs camarades. Tout se passe rapidement, rien ne se perd. Les fourmis sont portées par la coopération, pas la compétition. Je sais, la blockchain est bien plus complexe que tout cela, mais est-ce qu’elle ne traite pas aussi les transactions, la coopération et la confiance ? Et tout comme les fourmis, cette technologie de rupture concerne l’équilibrage d’un écosystème entier, souvent urbain… lire



Citer ce billet
Danièle Revel (2018, 30 mai). Revue des blogs – mercredi 30 mai 2018. Veille énergie climat. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ocw1

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search