Les instruments économiques de maîtrise de l’énergie : une évaluation multidimensionnelle

Les instruments économiques de maîtrise de l’énergie : une évaluation multidimensionnelle / L.-G. Giraudet. Thèse ParisTech. Université Paris-Est (28/03/2011), Dominique Finon (Dir.). Nogent-sur-Marne, CIRED, 283 p.

http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00599374/fr/

Cette thèse évalue l’efficacité de différentes formes de taxes, subventions et réglementations mises en place pour corriger les défaillances de marché qui s’opposent aux économies d’énergie. Elle mobilise plusieurs approches, selon un degré de complexité croissant. Dans un premier temps, un modèle microéconomique standard est développé pour comparer les performances statiques des différents instruments. Dans un deuxième temps, la représentation des comportements des consommateurs est approfondie dans un modèle de prospective de la consommation d’énergie pour le chauffage des ménages français, qui permet d’identifier les mécanismes dynamiques par lesquels les instruments peuvent corriger les principales défaillances de marché. Dans un troisième temps, une évaluation empirique des dispositifs de ” certificats blancs ” – obligations échangeables d’économies d’énergie imposées aux opérateurs énergétiques – est menée à partir d’une comparaison des expériences britannique, italienne et française, en intégrant les institutions dans l’analyse. Le croisement de ces différentes approches montre que : (i) les taxes sur l’énergie, qui encouragent à la fois l’investissement dans l’efficacité énergétique et la sobriété des comportements, sont particulièrement efficaces ; (ii) les réglementations sur l’efficacité énergétique ont un impact significatif sur la diffusion des technologies efficaces ; (iii) les subventions à l’efficacité énergétique génèrent un effet rebond important ; (iv) en fonction de l’environnement institutionnel dans lequel ils s’insèrent, les ” certificats blancs ” combinent les propriétés de ces instruments. Appliquée en France au secteur du bâtiment résidentiel, la combinaison la plus efficace de ces instruments ne permet pas d’atteindre les objectifs d’économies d’énergie définis dans le cadre du Grenelle de l’environnement. (© auteur)



Citer ce billet
Danièle Revel (2011, 27 juillet). Les instruments économiques de maîtrise de l’énergie : une évaluation multidimensionnelle. Veille énergie climat. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o92h

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search