Revue de presse – mercredi 26 septembre 2018

Climat : le temps du sursaut / collectif, Libération, 25/09/2018

Alors que le prochain rapport du GIEC sur le réchauffement climatique sera rendu début octobre en Corée du Sud, l’heure est à l’enclenchement d’une métamorphose écologique pour une planète habitable… lire

Urgences écologiques et sociales : la société civile est prête à passer à l’action / Nils Pedersen, président de la Fonda, Jean-Paul Moatti, président directeur général de l’IRD (Institut de recherche pour le développement), Bettina Laville, présidente du Comité 21 et Philippe Jahshan, président du Mouvement associatif, La Tribune, 26/09/2018

La transition écologique et sociale ne peut se faire sans la mobilisation de la société civile. Pour garantir cohérence et efficacité, il faut structurer de véritables “communautés d’action” : un modèle d’action infiniment plus puissant que le modèle prévalant d’impact isolé, dans l’esprit des objectifs de développement durable de l’ONU… lire

La finance doit prendre en compte le risque écologique, Le Monde économie, 27/09/2018

A l’occasion du One Planet Summit, à New York, la secrétaire d’Etat Brune Poirson mise sur « des investissements durables » pour lutter contre le réchauffement climatique…

Quand des offres d’électricité verte bon marché sont en réalité constituées d’énergie nucléaire /  Antoine Garcier, directeur général Energie d’ici, Vincent Maillard, président Plüm Energie, et Emmanuel Soulias, directeur général Enercoop Soulias, la Tribune, 26/09/2018

D’après les baromètres du Médiateur de l’énergie (novembre 2017) et d’Opinion Way – Qualit’EnR (mars 2018), 67% des Français sont prêts à changer d’opérateur d’énergie pour bénéficier d’une énergie moins polluante. Les efforts pédagogiques des dernières années, couplés à une prise de conscience environnementale latente, ont enfin payé : les Français sont prêts à consommer de l’électricité verte et ainsi, à soutenir la transition énergétique. Mais ont-ils vraiment conscience de ce qui se cache derrière ces multiples « offres vertes » ?… lire

Un budget [recherche] sous contrainte, Le Monde, 26/09/2018

Le compte n’y est toujours pas. Malgré les ambitions répétées d’atteindre un plus haut niveau de dépenses en matière de recherche, le gouvernement, dans son projet de loi de finances pour 2019, présenté lundi 24 septembre, annonce une hausse modeste du budget du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, de 549 millions d’euros, soit 2 % de plus que l’an dernier… lire



Vous aimerez aussi...