Climat : papiers de recherche moissonnés (13/11/2018)

Vers un tableau de bord de la transition bas-carbone en France / Andreas Rüdinger. Paris : Iddri, octobre 2018, 16 p. (Etude n° 11)

Le suivi de la mise en œuvre joue un rôle central pour la transition bas carbone : il informe le pilotage des outils politiques grâce au retour d’expériences acquis, favorise la transparence du débat public sur l’atteinte des objectifs et constitue une ressource essentielle pour le travail prospectif. Il s’agit ainsi d’un enjeu particulièrement important dans le cadre de la révision de la stratégie nationale bas-carbone et de la programmation pluriannuelle de l’énergie, processus engagé en 2018. Afin de limiter la multiplication des processus de suivi des politiques énergie-climat, cette étude propose de rassembler l’information au sein d’un tableau de bord unique de la transition bas-carbone. Fondé sur un grand nombre d’indicateurs, celui-ci permettrait de disposer d’une vision détaillée et structurée de l’ensemble des trans- formations, pouvant ensuite servir de socle de référence pour le suivi des différents plans stratégiques… lire la suite

Bilan de la qualité de l’air extérieur en France en 2017. France. CGDD, octobre 2018, 36 p. (Datalab ; n° 45) http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/publications/p/2764/1101/bilan-qualite-lair-exterieur-france-2017.html

Le bilan de la qualité de l’air en France en 2017 confirme que la qualité de l’air s’améliore en lien avec la réduction des émissions de polluants, qui fait suite à la mise en œuvre depuis plusieurs années de stratégies et plans d’action dans différents secteurs d’activité. Toutefois, des dépassements des normes réglementaires de qualité de l’air pour la protection de la santé humaine persistent, même s’ils sont moins nombreux que par le passé et touchent moins de zones. Ils concernent les particules de diamètre inférieur à 10 µm et le dioxyde d’azote, principalement à proximité du trafic routier, ainsi que l’ozone.

Qualité de l’air et congestion urbaine : quels outils financiers ? Les enseignements des expériences de Londres et de Stockholm : rapport d’information / Fabienne Keller. France. Sénat, octobre 2018, 57 p. http://www.senat.fr/notice-rapport/2018/r18-056-notice.html

A l’issue des Assises de la mobilité qui se sont tenues à l’automne 2017, la ministre des transports avait annoncé qu’un dispositif destiné à autoriser les collectivités territoriales à mettre en place des outils financiers de régulation du trafic automobile en milieu urbain pourrait être proposé dans le cadre du projet de loi d’orientation des mobilités, qui devrait être présenté en Conseil des ministres au mois de novembre 2018, pour un examen par le Parlement au premier semestre 2019. Dans cette perspective, la rapporteure spéciale des crédits du programme « Infrastructures et services de transports » de la mission « Ecologie, développement et mobilité durables » a souhaité faire un point précis sur le fonctionnement de ces outils financiers, connus sous le nom de « péages urbains » en France mais plus justement qualifiés de « congestion charges » à l’étranger et rebaptisés « tarifs de congestion » par la ministre des transports, en étudiant ceux qui ont déjà été mis en place en Europe et ailleurs dans le monde.

Transport collectif urbain. France. CGDD, septembre 2018, 4 p. (Datalab essentiel n° 15) http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/publications/p/2753/916/transport-collectif-urbain-malgre-croissance-couts.html

Pour faire face à l’accroissement de la population urbaine, et par conséquent de la congestion automobile et des émissions polluantes qui en résultent, l’offre de transport urbain (encadré 1) s’est fortement développée au cours des vingt dernières années. La fréquentation des réseaux a suivi et les charges d’exploitation ont augmenté très rapidement, notamment dans les réseaux de province non équipés de métro ou tramway ; ceux-ci n’ont pas cherché à compenser la croissance de leurs dépenses par des augmentations tarifaires. Dans les réseaux dotés de métros ou tramways, les recettes tarifaires et les dépenses d’exploitation se sont accrues à des rythmes comparables. En 2015, les usagers supportent 12 % du coût du transport urbain dans les réseaux ne disposant pas de tramway ou métro, 20 % dans les grands réseaux de province équipés de métro ou tramway et 38 % en Île-de-France.

Air pollution and child health: prescribing clean air. World Health Organization, October 2018, 172 p. http://www.who.int/ceh/publications/Advance-copy-Oct24_18150_Air-Pollution-and-Child-Health-merged-compressed.pdf?ua=1

This report summarizes the latest scientific knowledge on the links between exposure to air pollution and adverse health effects in children. It is intended to inform and motivate individual and collective action by health care professionals to prevent damage to children’s health from exposure to air pollution. Air pollution is a major environmental health threat. Exposure to fine particles in both the ambient environment and in the household causes about seven million premature deaths each year. Ambient air pollution (AAP) alone imposes enormous costs on the global economy, amounting to more than US$ 5 trillion in total welfare losses in 2013… read more


Vous aimerez aussi...