Energie : papiers de recherche moissonnés (8/03/2019)

Innovation landscape for a renewable-powered future: solutions to integrate variable renewables. Abu Dhabi : Irena, 2019, 164 p. https://irena.org/innovation/Solutions-for-a-Renewable-Powered-Future

The report provides the first-of-its-kind mapping and categorising of innovative solutions to integrate renewable power. It brings together key insights on emerging innovations that facilitate a higher share of variable renewables – mainly solar PV and wind – in the power sector.

The scope for better industry representation in long-term energy models: Modeling the cement industry /
Kermeli, Katerina, Oreane Edelenbosch, Wina Crijns-Graus, Bas J. Van Ruijven, Silvana Mima, Detlef P. Van Vuuren, and Ernst Worrell, Applied Energy, vol. 240, April 2019, pp. 964-85. https://doi.org/10.1016/j.apenergy.2019.01.252

Although the cement industry emits around 6% of global CO2 emissions, most global Integrated Assessment Models (IAMs) barely represent this industrial subsector or do not cover all important processes. This study, describes the state-of-the-art of cement modelling in IAMs, suggests possible improvements and discusses the impacts of these on energy and greenhouse gas emissions (GHG) in the IMAGE global IAM…

Aides publiques à l’efficacité énergétique – Mérites respectifs des subventions ad valorem et spécifiques / Philippe Quirion et Louis-Gaëtan Giraudet, Revue d’économie politique, vol. 128, n°6, 2018, pp. 1089-1100 https://www.cairn.info/revue-d-economie-politique-2018-6-page-1089.htm

En France, les subventions à l’efficacité énergétique sont nombreuses et variées. La plupart sont de type ad valorem – proportionnelles au prix du bien ou service ciblé, comme le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), la TVA à taux réduit pour la rénovation thermique des bâtiments, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) et les aides de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH). D’autres sont de type « spécifiques » c’est-à-dire indépendantes du prix de vente : le bonus automobile et le dispositif des certificats d’économie d’énergie. Nous fournissons une revue des arguments en faveur de chacun des deux types de subventions. Par rapport aux subventions spécifiques, les subventions ad valorem présentent quatre inconvénients : elles génèrent plus de dépenses publiques, distordent la qualité des biens, profitent davantage aux ménages les plus aisés et incitent davantage à la fraude. Cependant, les subventions spécifiques ne sont pas non plus sans défaut : la base fiscale doit être définie spécifiquement pour chaque type de bien et en cas de baisse inattendue du coût de production du bien subventionné, le prix de ce dernier risque de devenir quasiment nul.



Citer ce billet
Danièle Revel (2019, 8 mars). Energie : papiers de recherche moissonnés (8/03/2019). Veille énergie climat. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/od3k

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search