Climat: papiers de recherche moissonnés (19/06/2019)

Opportunities for mobilizing private climate finance through Article 6 / Axel Michaelowa, Ulf Moslener, Szymon Mikolajczyk, Stephan Hoch, Pieter Pauw, Matthias Krey, Karol Kempa, Aglaja Espelage, Kaja Weldner, Carsten Jung. Perspectives Climate Group, Frankfurt School and Climate Focus, Freiburg, June 2019, 64 p. lien

We discuss how Article 6 market mechanisms can be designed to incentivize mobilization of private financing and to reorient global finance flows towards low-carbon development and climate resilience in line with Article 2.1c of the Paris Agreement. On the international level, private and public sector trust in Article 6 mechanisms must be enhanced through keeping transaction costs low while robustly safeguarding integrity. On the national level, mitigation policy instruments should incentivize demand for emission reduction units, while higher-cost private sector mitigation should be mobilized through effective blending of ITMO revenues with public climate finance.

La réglementation financière en France est-elle à la hauteur de l’Accord de Paris ? / Julie Evain et Michel Cardona. Paris : I4CE, mai 2019, 8 p. (Point climat ; n° 62) lien

Le système financier a un rôle important à jouer pour financer la transition de l’économie et la réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre, et doit prendre en compte dans ses activités les risques que le changement climatique fait peser sur lui. Le gouvernement français a commencé à se mobiliser sur le sujet, tout comme la Place financière de Paris et les différentes institutions de supervision du système financier. Quel est le bilan de ces actions : la réglementation financière en France est-elle à la hauteur de l’Accord de Paris ?

Adapter la France aux dérèglements climatiques à l’horizon 2050 : urgence déclarée. Rapport d’information de Ronan DANTEC et Jean-Yves ROUX, fait au nom de la Délégation sénatoriale à la prospective, Sénat, rapport n° 511 (2018-2019),16 mai 2019 lien

Le réchauffement climatique et ses stigmates sont déjà là. Les températures moyennes ont fortement augmenté dans toutes les régions françaises depuis trente ans. Les vagues de chaleur sont plus fréquentes et plus fortes. Le niveau de la mer s’élève et avec lui le risque de submersion de certaines zones littorales. Le régime des précipitations évolue, avec des effets perturbants sur les cultures. Les glaciers fondent, la neige se fait moins abondante, particulièrement en moyenne montagne. L’évapotranspiration s’accroît, accentuant les pressions sur les ressources hydriques et affectant aussi bien les activités agricoles ou touristiques que la biodiversité et les milieux aquatiques. Or, ces premiers stigmates ne sont que les prémisses de bouleversements de plus grande ampleur. La France doit donc se préparer à absorber un « choc » climatique inévitable. Avec quels outils, avec quels moyens ? Ce rapport de la Délégation à la prospective du Sénat dresse l’état des lieux des bouleversements climatiques et de leurs impacts et formule 18 propositions pour amplifier l’effort d’adaptation de la France face aux défis sanitaires, économiques et écologiques que pose le changement climatique.



Citer ce billet
Danièle Revel (2019, 19 juin). Climat: papiers de recherche moissonnés (19/06/2019). Veille énergie climat. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/od61

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search