Climat: papiers de recherche moissonnés (10/07/2019)

Pollution, réchauffement climatique : des conséquences inattendues / Marie Ségur, Note de veille Futuribles, 9/07/2019 lien

Fin avril 2019, plusieurs départements de Bretagne sont placés en alerte rouge, pour cause de pollution de l’air aux particules fines. Classées comme cancérigènes pour l’homme depuis 2013 par le Centre international de la recherche sur le cancer, ces particules seraient responsables de la mort de 1,3 million de personnes dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans les pays émergents comme dans les pays développés. Cela en fait la source de pollution la plus dangereuse pour l’organisme humain. Plus généralement, les citadins des villes polluées sont plus susceptibles de souffrir de problèmes respiratoires, de cardiopathie ou de cancer du poumon que ceux vivant dans des villes où l’air est plus propre. Or d’ici 2050, 68 % de la population mondiale devrait résider dans une zone urbaine, d’après les Nations unies. Et d’après l’OMS encore, 9 individus sur 10 respirent fréquemment de l’air dangereusement pollué.

Working on a warmer planet: The impact of heat stress on labour productivity and decent work / Tord Kjellstrom, Nicolas Maître, Catherine Saget, Matthias Otto and Tahmina Karimova. Genève : OIT, juillet 2019, 98 p., résumé en français 5 p. lien

Le réchauffement climatique devrait se traduire par une augmentation du stress thermique au travail, nuisant à la productivité et causant des pertes économiques et d’emplois. Les pays les plus pauvres seront les plus affectés.

Global trends in climate change litigation: 2019 snapshot / Joana Setzer and Rebecca Byrnes. Centre for Climate Change Economics and Policy, July 2019, 13 p. (Policy report) lien

This policy report provides an overview of current issues in climate change litigation, focusing on selected cases and developments from May 2018 to May 2019. The report draws on the Climate Change Laws of the World database and the U.S. Climate Change Litigation database.

Agir en cohérence avec les ambitions : rapport annuel Neutralité Carbone. Haut conseil pour le climat, juin 2019, 66 p. lien

La France est en retard sur ses objectifs en matière de climat. Le « budget carbone 2015-2018 » n’a pas été respecté. La baisse annuelle des émissions de 1,1% sur cette période est presque deux fois moins que prévu.Ce rythme devra tripler d’ici 2025 pour respecter les engagements…

Faire sa part ? Pouvoir et responsabilité des individus, des entreprises et de l’Etat face à l’urgence climatique / César Dugast et Alexia Soyeux. Carbone 4, juin 2019, 21 p. lien

Si l’écologie a indiscutablement progressé dans les esprits ces dernières années, la France est loin d’avoir enregistré dans les faits l’accélération nécessaire à l’atteinte de ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
A qui la faute ?
Au consommateur, disent les uns, qui devrait adopter plus souvent un comportement éco-responsable, dont l’incarnation la plus courante est constituée de « petits gestes », tel que le tri des déchets.
Aux pouvoirs publics et aux entreprises, disent d’autres, car ces acteurs peinent à mettre en avant de grands résultats concrets.
En réalité, le combat ne pourra être gagné que s’il est mené sur tous les fronts. Et pour savoir qui peut agir où, et comment gérer les priorités, il est indispensable d’avoir en tête les bons ordres de grandeur…



Citer ce billet
Danièle Revel (2019, 10 juillet). Climat: papiers de recherche moissonnés (10/07/2019). Veille énergie climat. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/od6m

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search