Revue de presse – mardi 29 octobre 2019

Les économistes : peut-on leur faire confiance ? / Michel Santi, économiste, La Tribune, 29/10/2019

Dernière victime en date d’un néolibéralisme dont les ravages sont désormais universels, le Chili se retrouve champion des inégalités dans un continent déjà profondément buriné par des écarts de richesses choquants… lire

Au Brésil, « cette marée noire, c’est notre Tchernobyl », le Monde, 30/10/2019

Depuis fin août, 2 500 kilomètres de côtes ont été souillées par du pétrole. L’origine reste inconnue… lire

Nucléaire : le numéro d’équilibriste de l’exécutif, le Monde, 30/10/2019

Le gouvernement hausse le ton face à EDF tout en soutenant la volonté de construire de nouveaux EPR… lire

Nucléaire : le gouvernement face au casse-tête des nouvelles centrales EPR, les Echos, 29/10/2019

L’exécutif prévoyait de lancer, ou non, la construction de nouveaux réacteurs EPR en 2021.
Mais le premier, à Flamanville, ne sera pas mis en service avant l’élection présidentielle de 2022. Ce qui complique sérieusement l’équation… lire

Le diagnostic sans concession de l’« échec » de la filière, les Echos, 29/10/2019

Le rapport de Jean-Martin Folz sur le chantier de l’EPR de Flamanville détaille les dysfonctionnements qui ont pénalisé le projet depuis son lancement en 2006. Le gouvernement demande « un plan d’action » à EDF… lire

RE 2020 : l’électricité va-t-elle éclipser le gaz pour le chauffage des bâtiments neufs ?, Connaissance des énergies, 29/10/2019

Faut-il privilégier l’électricité au détriment du gaz pour le chauffage des bâtiments neufs, au nom du climat ? Ce scénario alimente une guerre des énergies avant l’entrée prochaine en vigueur de nouvelles règles… lire

Le compostage des boues d’épuration en sursis, La Tribune, 29/10/2019

Le ministère de la transition écologique et solidaire souhaite interdire le mélange des boues et des déchets verts. Selon les professionnels, cela signerait la mort d’une filière vertueuse de valorisation… lire

L’heure d’hiver est mieux adaptée aux horloges biologiques des individus, le Monde, 30/10/2019

En vue de la disparition, en 2021, du changement d’heure, les chronobiologistes préconisent d’adopter l’heure « standard », qui resynchronise le rythme circadien… lire


Vous aimerez aussi...