Revue de presse – mercredi 4 décembre 2019

« Répondre au défi climatique nécessite de former l’ensemble des agents publics », Le Monde.fr, 3/12/2019

Pas un domaine de notre vie n’échappera aux conséquences de la crise environnementale, et
toutes les politiques publiques sont donc à repenser avec une rapidité inédite, estime un
collectif, auquel participent le philosophe Dominique Bourg, la directrice générale de Banque
de France, Nathalie Aufauvre, et de nombreux anciens élèves de grandes écoles… lire

Climat : les ambitions de l’Espagne, Le Monde, 4/12/2019

Le gouvernement socialiste veut rattraper le retard du pays… lire

Contre le greenwashing, la liste européenne des actifs verts fait débat, la Tribune, 4/12/2019

La Commission européenne travaille sur une taxonomie harmonisée d’activités « durables » à destination des investisseurs, pour mieux réorienter les flux financiers et lutter contre l’utilisation abusive du label « vert ». La France milite pour l’inclusion du nucléaire, d’autres pays pour celle du gaz. Décryptage… lire

Global fossil-fuel emissions up 0.6 % in 2019 due to China, Carbon Brief, 4/12/2019

After increasing at the fastest rate for seven years in 2018, global CO2 emissions are set to rise much more slowly this year – but will, nevertheless, reach another record high… lire

Influence, accord et « gang bang »: 5 choses à savoir sur l’Opep, la Tribune, 4/12/2019

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires, menés par la Russie, se retrouvent jeudi et vendredi à Vienne pour discuter de la prolongation de leur accord de limitation de production. Voici cinq choses à savoir avant le sommet… lire

Engie se prépare à une rupture stratégique, Les Echos, 4/12/2019

Le modèle actuel basé sur trois grands métiers n’est pas jugé convaincant. Cette rupture pourrait se solder par le départ de la directrice générale, Isabelle Kocher, dont le mandat arrive à échéance en mai 2020… lire

Le prix interne du carbone, un outil de résilience qui se répand dans les entreprises, la Tribune, 4/12/2019

Plus de 1.300 entreprises attribuent dans le monde un coût monétaire aux émissions de gaz à effet de serre de leurs projets d’investissement ou de leurs activités, afin de tenir compte des risques climatiques dans leur stratégie. Un prix qui sert, parfois, à financer des innovations plus propres… lire

Après le climat, la finance se mobilise pour la biodiversité, la Tribune, 4/12/2019

Au même titre que le réchauffement climatique, l’érosion de la biodiversité représente un risque financier, que les établissements financiers commencent tout juste à appréhender. L’un des grands enjeux consiste à mesurer de manière homogène l’impact des activités des entreprises sur le capital naturel pour pouvoir ensuite définir une trajectoire cible commune. L’année 2020 s’annonce décisive avec la tenue de la « COP 15 Biodiversité » en Chine. Certains assureurs et investisseurs travaillent déjà sur le sujet… lire

Jouets en plastique, emballages à usage unique: haro sur les déchets des fast food, la Tribune, 4/12/2019

Amendements parlementaires, pétitions, actions militantes, tribunes d’ONG: un vent de protestation se lève contre la gestion par les chaînes de restauration rapide de leurs montagnes de déchets. Il va jusqu’à remettre en cause le modèle économique des fast-food, fondé sur l’utilisation d’emballages jetables… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search