Revue des blogs (19/12/2019)

Accès régulé à l’énergie nucléaire : la bataille ne fait que commencer… / Boris Solier et Jacques Percebois, Université de Montpellier, the Conversation, 18/12/2019

La loi NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l’Électricité) de 2010 a mis en place le mécanisme dit de l’Arenh (accès régulé à l’énergie nucléaire historique) qui permet, depuis mi-2011, aux concurrents d’EDF d’acheter à prix coûtant un volume de 100 TWh d’électricité nucléaire, soit environ 25 % de la production française de nucléaire de l’époque, ceci jusqu’en 2025. L’objectif était de permettre aux fournisseurs alternatifs, concurrents d’EDF, qui produisaient de l’électricité thermique, à l’époque plus coûteuse, ou qui achetaient de l’électricité sur le marché de gros à un prix supérieur au coût du nucléaire, de pouvoir concurrencer EDF en proposant des offres à des prix proches de ceux de l’opérateur historique… lire

COP 25 de Madrid : dernier coup de semonce avant l’heure de vérité pour l’Accord de Paris sur le climat / Lola Vallejo, blog de l’Iddri, 17/12/2019

La COP 25 qui s’est tenue à Madrid sous la présidence de la ministre de l’Environnement chilienne Carolina Schmidt avait un périmètre de discussions technique plus limité qu’à Katowice (Pologne) l’an passé, et souhaitait lancer un signal clair pour relever l’ambition climatique en 2020. Elle obtient au final un résultat très mitigé sur ces deux points, du fait notamment de la polarisation croissante des positions de pays grands émetteurs, malgré le leadership dont ont fait montre les pays vulnérables et l’Union européenne. Les Britanniques en charge du sommet clé de Glasgow l’an prochain doivent sans tarder en tirer les leçons nécessaires et s’engager dans une diplomatie climatique intense, qui inclue notamment collectivités et entreprises, vers ces pays bloquants ou les grands émergents attentistes… lire

COP 25: The lack of consensus for international carbon market rules should not distract from domestic decarbonisation, New Climate Institute blog, 16/12/2019

In stark contrast to the overwhelming wave of optimism for climate action from school children, students, and civil society across the world throughout 2019, the 25th Conference of the Parties (COP) in Madrid closed on Sunday 15th December 2019 with an underwhelming outcome – more damage control than progress on climate ambition. Despite major delays, while Parties scrambled to reach an agreement, delegations departed on Sunday without having reached a consensus on many of the main sticking points… lire

Du succès diplomatique de la COP21 aux échecs des COP… / Samuele Furfari, professeur de géopolitique de l’énergie, Connaissance des énergies, 16/12/2019

La COP25 vient de se terminer avec, comme chaque année, une avancée minime dans la bureaucratie que créé les Nations unies. Dans le même temps, l’Union européenne affirme son intention d’atteindre la neutralité carbone en 2050, c’est-à-dire de vivre dans un équilibre entre les émissions de carbone et l’absorption desdites émissions par des puits de carbone. De l’aveu même du Parlement européen, aucun puits de carbone artificiel n’est toutefois en mesure d’éliminer à ce jour le carbone de l’atmosphère à l’échelle nécessaire… lire

Retour sur l’expérimentation du « budget vert » en France / Oskar Lecuyer et Sébastien Postic, Agence française de développement, the Conversation, 17/12/2019

Le 25 septembre dernier, le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a promis un « budget vert » pour 2021. Cette démarche consiste à évaluer les dépenses et les recettes de l’État français en fonction de ses objectifs environnementaux pour l’aider à mettre en œuvre une stratégie de lutte contre le changement climatique cohérente… lire


Vous aimerez aussi...