Climat : papiers de recherche moissonnés (23/04/2020)

Climat, santé : mieux prévenir, mieux guérir. Haut Conseil pour le Climat, avril 2020, 24 p. lien

Accélérer la transition juste pour renforcer notre résilience aux risques sanitaires et climatiques…

Investir en faveur du climat contribuera à la sortie de crise / Hadrien Hainaut, Maxime Ledez, Quentin Perrier, Benoit Leguet (I4CE), Patrice Geoffron, Univ Paris Dauphine – PSL. Paris : I4CE, avril 2020, 16 p. lien

Face à la crise sanitaire du covid-19, de nombreux Etats à travers le monde adoptent d’importants programmes de soutien économique. C’est notamment le cas en France. Convaincu que l’action pour le climat, au-delà de la phase d’urgence sanitaire, peut contribuer à soutenir l’activité économique en sortie de crise tout en renforçant la résilience de notre société, I4CE propose dans cette étude un plan de financement public de 7 milliards d’euros par an associé à une trentaine de mesures. Ce plan permet de déclencher annuellement 19 milliards d’euros d’investissements publics et privés favorables au climat.

Essays on Environmental Policy: Design and Evaluation / Elisabetta Cornago, Reflets et perspectives de la vie économique, 2019/4, Tome LVII, pp. 7-15 lien

In this PhD thesis, I analyze the impacts of the design and implementation of different environmental policy tools from a theoretical and empirical perspective: certificates providing information on the energy performance of buildings; urban road pricing schemes such as congestion charges; quantity-based policy tools to support production with non-polluting technologies.

Comment le Covi-19 modifie les perspectives de l’action climatique / Christian de Perthuis. Chaire Economie du climat, Paris-Dauphine, 2/04/2020, 13 p. (Informations et débats ; n° 63) lien

En quelques semaines, la crise du Covid-19 a bousculé les perspectives de l’action climatique dans le monde. Pour endiguer la propagation du virus, les gouvernements confinent les populations ce qui provoque une chute de la production, d’une ampleur inconnue en temps de paix. A court terme, cette crise sanitaire pourrait provoquer un recul des émissions mondiales de CO2 de l’ordre de 5 Gt, soit 10 fois la baisse observée en 2009, et faire de 2019 l’année du pic des émissions mondiales. Malgré l’effet rebond qui apparaîtra à la fin du confinement, un tel recul ne sera pas rattrapable l’année suivante. A plus long terme, la pandémie va catalyser des transformations économiques et sociétales qui donneront de nouvelles armes aux sociétés post Covid-19 pour agir face au risque climatique. Suivant leur contenu, les plans de redémarrage de l’activité à la fin du confinement pourront accélérer ou freiner ces transformations structurelles.


Vous aimerez aussi...