Revue de presse – vendredi 5 juin 2020

« La question de la pérennité des groupes pétroliers est posée » / Patrick Pouyanné, PDG de Total, Le Monde, 5/06/2020

Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a annoncé, en avril, une nouvelle stratégie climatique pour le groupe, qui comporte l’engagement d’atteindre la « neutralité carbone » en 2050. Pour la première fois, une résolution demandant à Total d’être plus ambitieux a été déposée à l’assemblée générale du groupe, fin mai – elle a obtenu 16 % des voix des actionnaires… lire

Le Covid-19 va doper la filière solaire / François Dauphin, expert international énergie et Craig Windram, directeur Europe Afrique Voltalia, La Tribune, 5/06/2020

Les trois dernières années ont vu s’effondrer le prix de l’électricité solaire sous le quadruple effet: d’une amélioration des rendements des cellules, d’une augmentation des volumes de production, de la baisse du coût des techniques d’intégration et de financements extrêmement compétitifs. L’année 2019 n’a été qu’une longue suite de records à la baisse du Brésil, au Mexique en passant par le Qatar ou le Portugal. Partout le photovoltaïque a battu les prix historiques des marchés. La compétitivité du photovoltaïque ne s’arrête pas aux grandes fermes sol et de nombreuses entreprises ont annoncé, en 2019, la signature de gros contrats d’approvisionnement. Elles l’ont fait autant pour des raisons économiques qu’environnementales… lire

Environnement : « Sans décision politique courageuse, rien ne bougera » / Fabrice Bonnifet , Président du Collège des directeurs du développement durable (C3D), Les Echos, 5/06/2020

La crise actuelle a révélé l’extrême fragilité du système économique. Nous savons qu’il faut diviser par deux nos émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 si nous voulons laisser un monde vivable à nos enfants, donc qu’elles diminuent d’environ 7 % par an. C’est l’équivalent d’une crise du Covid par an ! Or voyez le traumatisme économique qu’elle entraîne, dont on est loin d’avoir encore mesuré tous les effets. Et, avec la crise climatique, ce ne seront pas des centaines de milliers de morts, mais des centaines de millions… lire

L’Algérie, le Covid-19 et le cygne blanc / Jamal Bouoiyour, Maître de conférences, Economie du développement, Centre d’Analyse Théorique et de Traitement des données économiques (CATT), La Tribune, 5/06/2020

L’apparition du coronavirus a généré une crise sans précédent à l’échelle mondiale. C’est un évènement tellement inattendu, que d’aucuns l’assimilent à ce que Nassim Nicholas Taleb appelle le « cygne noir ». Il s’agit de phénomènes dont l’occurrence est faible, mais dont les conséquences sont dévastatrices. Pendant longtemps, les ornithologistes ont cru que tous les cygnes étaient blancs jusqu’au jour où ils en ont rencontré un noir ; ce qui les a poussés à reconsidérer leur vision. On peut assimiler le cygne noir au Coronavirus… lire

Transition écologique : le plan de l’exécutif pour les TPE-PME, Les Echos, 5/06/2020

La crise économique pourraitelle inciter les petites et moyennes entreprises, parfois prises à la gorge, à renoncer à toute conversion écologique ? C’est un scénario noir que la ministre de la Transition écologique et solidaire veut éviter à tout prix. Elisabeth Borne, qui se dit convaincue qu’ « accélérer la transition est la meilleure stratégie de sortie de crise », lance à cet effet ce vendredi, avec bpifrance et l’Ademe, un plan de 250 millions d’euros pour accompagner ces TPE-PME dans leur transition écologique… lire

Nous devrons être altruistes, de gré ou de force / Jacques Attali, Les Echos, 5/06/2020

Les pays qui ont le mieux résisté à la pandémie sont ceux qui ont le mieux compris l’intérêt égoïste de l’altruisme. Et l’ont mis en pratique. Au premier rang, la Corée du Sud, Taïwan, le Vietnam. Parce qu’ils ont compris que c’est en protégeant les autres qu’on se protège le mieux soi même : qu’on a intérêt à porter un masque pour protéger les autres, qui nous protègent en en portant un aussi ; qu’on a intérêt à ne pas contaminer l’autre en restant distant, pour ne pas être atteint ; qu’on a intérêt à savoir si l’autre est contaminé pour se tenir à distance. Plus généralement, qu’on a intérêt à tout faire pour que les autres aient les moyens de ne pas être malades, afin qu’ils ne nous contaminent pas et pour qu’ils ne saturent pas les équipements hospitaliers au cas où on en aurait soi même besoin… lire

Aux arbres, citoyens !, L’Humanité, 5/06/2020

Des collectifs veulent faire interdire les coupes rases qui transforment les bois en champs d’arbres pour les besoins de l’industrie. Une proposition de loi sera déposée le 10 juin. Ils ont choisi le Morvan comme symbole de l’industrialisation de la forêt française. « La vieille forêt est en train de disparaître. Ici, on a planté des épicéas après la guerre, et puis des pins Douglas il y a une cinquantaine d’années… qui désormais sont abattus en coupes rases », résume Régis Lindeperg, coordinateur de SOS Forêt France, qui regroupe deux syndicats de l’ONF (Office national des forêts), des associations environnementales et des groupements forestiers alternatifs… lire


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Céline Rival (5 juin 2020). Revue de presse – vendredi 5 juin 2020. Veille énergie climat. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/odf0


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search