Revue de presse – mardi 9 juin 2020

« Plutôt que de rechercher la croissance, il faut se donner un cadre économique et social qui garantisse à tous le nécessaire » / Baptiste Mylondo, enseignant en économie et sciences sociales à Sciences Po Lyon, Le Monde, 9/06/2020

Combien de temps encore faudra-t-il feindre de croire aux fables de la croissance verte, de la dématérialisation de l’économie, et du découplage entre hausse de la production et désastre écologique, interroge l’économiste Baptiste Mylondo dans une tribune au « Monde », pour qui la décroissance, c’est penser le « suffisant »… lire

Le Covid n’a pas provoqué de crise des matières premières, Les Echos, 9/06/2020

Le 34e rapport CyclOpe paraît ce mardi, une édition bousculée par la crise du coronavirus. L’indice CyclOpe global recule de 42 % entre le début de l’année et fin avril, mais seulement de 10 % hors pétrole et métaux précieux… lire

L’Union européenne en vannes sèches, Libération, 9/06/2020

L’Europe est déjà entrée dans un nouvel épisode de sécheresse. Sous l’effet du dérèglement climatique, l’augmentation de ces phénomènes fait planer la menace de pénuries alimentaires et énergétiques, dans des pays déjà fragilisés par le Covid-19… lire

La sortie de crise impose de rénover nos logements / Philippe Pelletier, Président du réseau d’acteurs publics et privés Plan bâtiment durable, La Tribune, 9/06/2020

La rénovation est la clé de la relance rapide de l’industrie immobilière, l’action attendue à grande échelle par nos aînés ainsi que la meilleure réponse au dérèglement climatique… lire

Le dégel du permafrost à l’origine d’une marée noire, Le Figaro, 9/06/2020

Des investigations sont en cours après la gigantesque marée noire survenue le 29 mai près de Norilsk, dans l’Arctique russe. Mais une cause majeure est d’ores et déjà pointée du doigt : sous les effets du réchauffement, la fonte du permafrost, ces sols gelés en permanence, aurait fragilisé les fondations d’un réservoir de diesel, laissant échapper 21 000 tonnes d’hydrocarbures… lire

Pétrole : l’OPEP et la Russie prolongent d’un mois leur baisse de production historique, Le Monde, 9/06/2020

Grâce à cette initiative, les pays exportateurs d’or noir espèrent soutenir la hausse des prix, qui se reprennent après s’être effondrés pendant la crise sanitaire. Voilà une nouvelle qui a de quoi rassurer à la fois Donald Trump, Vladimir Poutine et le prince hériter saoudien Mohammed Ben Salman (dit « MBS »). Réunis samedi 6 juin en visioconférence, les principaux pays exportateurs de pétrole se sont mis d’accord pour prolonger d’un mois l’accord obtenu fin avril de réduire fortement la production d’or noir. Un accord qui a toutes les chances de soutenir la remontée des prix : le cours du baril pourrait atteindre 50 dollars dans les prochaines semaines, selon plusieurs analystes… lire

Mieux nourrir la planète, La Croix, 9/06/2020

La crise du coronavirus a mis en exergue, une fois de plus, les faiblesses d’un système alimentaire mondialisé et les limites du modèle agro-industriel dominant. Les remèdes sont connus : mieux réguler les marchés de denrées et organiser la transition vers une agriculture plus respectueuse de l’environnement… lire

« La décision ne peut, par définition, jamais être du ressort de la science », Le Figaro, 9/06/2020

La science moderne objective le monde pour l’étudier. Les résultats qu’elle parvient à établir par cette démarche objectivante sont des vérités de fait qui, en tant que telles, ne disent rien de ce qu’il faut faire. Le philosophe David Hume, éminent représentant des « Lumières écossaises » au XVIIIe siècle, a insisté sur ce point : d’aucun « cela est » on ne peut déduire logiquement un « tu dois » . Il est bien sûr indispensable, dans le champ politique, de tenir compte des enseignements de la science pour adopter des mesures adaptées aux fins poursuivies… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search